Hua Chunying

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hua Chunying
Hua Chunying5.jpg
Hua Chunying en novembre 2011.
Fonction
Foreign Ministry Spokesperson of the People's Republic of China (en)
depuis
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique

Hua Chunying (华春莹), née en à Huai'an, est une femme politique chinoise[1]. Elle est directrice adjointe du département de l'information du ministère des Affaires étrangères de la République populaire de Chine[2]. Hua est la cinquième femme porte-parole et la 27e porte-parole depuis que le système des porte-paroles fut créé au sein du ministère en 1983[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Hua est née dans une familles hautement éduquée à Huai'an dans la province du Jiangsu, et ses parents étaient tous deux fonctionnaires[3]. Son père était le premier secrétaire de la Commission de contrôle de la discipline du Parti communiste chinois dans la région de Huai’an et sa mère était la directrice adjointe d'un district local[4]. Elle est diplômée de l'université de Nankin en 1992, où elle se spécialise en Anglais à l'école des langues étrangères.

Après l'obtention de son diplôme, Hua a été nommée comme fonctionnaire au département de l'Europe occidentale et sur une période de 20 ans, elle a travaillé jusqu'à devenir porte-parole. À partir de 1995, elle passe 4 ans à Singapour en tant qu'attachée. De 2003 à 2010, elle fut promue de son poste de secrétaire à celui de conseillère dans la mission de la Chine à l'Union européenne.

En 2012, Hua fut promue pour devenir la directrice adjointe du département des informations au ministère des Affaires étrangères de la République populaire de Chine, elle est en même temps la porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la République populaire de Chine[5].

En 2015, Hua critique l'appel des États-Unis à libérer Pu Zhiqiang en déclarant "Je pense que beaucoup de gens ont le même sentiment que moi, à savoir que certains Américains ont un cœur trop grand et une main trop longue. Washington devrait s'attaquer aux problèmes des droits de l'homme à la maison et cesser d'essayer d'être le policier ou le juge du monde "[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Foreign Ministry Spokesperson Hua Chunying's Regular Press Conference on May 6, 2014 » (consulté le 6 mai 2014)
  2. (es) « Hua Chunying, nueva portavoz del Ministerio de Relaciones Exteriores de China » (consulté en 2012)
  3. a et b « Hua Chunying Named as New Spokeswoman for the Foreign Ministry »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté en 2012)
  4. (zh) « 外交部新发言人出生干部家庭 大学四年没谈恋爱 », Tencent,‎ (lire en ligne[archive], consulté le 19 novembre 2012)
  5. (zh) « 华春莹任外交部新发言人 下周一主持发布会 », 163.COM,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « China Rebukes U.S. Over Criticism of Civil Rights Lawyer’s Detention », New-York Times,‎ (lire en ligne)