Hrísey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hrísey
carte de l'île
carte de l'île
Géographie
Pays Drapeau de l'Islande Islande
Coordonnées 66° 00′ 00″ N, 18° 23′ 00″ O
Superficie 8 km2
Point culminant 110 m
Administration
Région Norðurland eystra
Comté Eyjafjarðarsýsla
Municipalité Akureyri
Démographie
Population 178 hab. (2011)
Densité 22,25 hab./km2
Plus grande ville Hrísey
Autres informations
Site officiel www.hrisey.netVoir et modifier les données sur Wikidata

Géolocalisation sur la carte : Islande

(Voir situation sur carte : Islande)
Hrísey
Hrísey

Hrísey est une petite ile de la côte nord islandaise, située à 35 km au nord d'Akureyri dans l'Eyjafjörður. L'ile est desservie par un service de ferry partant de Árskógssandi et reliant l'ile en 15 minutes. Depuis 2004, l'ile n'est plus une municipalité à part entière et fait partie de la municipalité d'Akureyri.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hrísey a une superficie de 8 km2[1]. Elle fait 7,5 km de long et 2,5 de large à son point le plus large au sud de l'ile. Hrísey est la deuxième plus grande île de la côte islandaise (après Heimaey dans les îles Vestmann). Elle repose sur une base de basalte datant de 10 à 11 millions d'années. Son point culminant se situe à 110 mètres au-dessus du niveau de la mer. Hrísey possède une source géothermale fournissant les habitants de l'île en eau chaude.

Histoire[modifier | modifier le code]

Hríseyjarkirkja, l'église de L'île d'Hrísey

Hrísey a été habitée sans interruption depuis le début de la colonisation de l'Islande. L'île a vu ses premiers habitants s'installer au moment où Helgi le Maigre a colonisé l'Eyjafjörður. Ce dernier y plaça Steinólfur Ölvisson le Petit, qui y construisit une ferme (Syðstibær).

Historiquement, Hrísey a servi de base à l'industrie de la pêche, au début pour les Norvégiens et les Suédois, puis pour les Islandais eux-mêmes. À la fin du XIXe siècle, l'ile possédait sa propre usine de salaison de hareng. Cependant, à partir des années 1960, la surpêche dans les eaux islandaises a entraîné le déclin de cette activité et la dernière usine de congélation de poisson d'Hrísey (détenue par l'Eyjafjörður Co-operative Society) a fermé en 1999, ce qui a précipité le déclin économique de l'ile et le départ de nombreux habitants.

Aire protégée d'Islande[modifier | modifier le code]

Plus récemment, Hrísey s'est faite connaître pour l'observation des oiseaux. En effet, ces derniers n'ont pas de prédateurs naturels sur l'ile ce qui en fait un sanctuaire idéal. La partie nord de Hrísey, Ystabæjarland, est une réserve naturelle, et il est interdit d'abattre les oiseaux sur l'ensemble de l'île. Parmi les 40 espèces d'oiseaux que l'on peut y croiser, citons le lagopède alpin, le sterne arctique ou encore l'eider à duvet.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Iceland in statistics » (consulté le 5 juin 2011)