Hoyningen-Huene

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries des Hoyningen-Huene

La famille von Hoyningen-Huene est une famille de la noblesse allemande de la Baltique qui subsiste toujours. Expulsée par la révolution russe et les réformes foncières de la nouvelle république estonienne en 1919, elle a également des ramifications en Allemagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

D'après les recherches de l'héraldiste Ernst Heinrich Kneschke (1798-1869), la famille est originaire de Westphalie, puis s'installe dans le Bas-Rhin. On y trouve plus d'une vingtaine de branches Hoyningen avec différentes variantes orthographiques. Quelques membres suivent l'ordre Teutonique en Courlande au Moyen Âge. Le premier registre de la noblesse allemande édité aujourd'hui à Limburg fait mention le 19 septembre 1500 d'un certain Johann von Hoyningen dit Huene qui reçoit en fief des terres près de la Sessau et de la Aa. C'est le fils de Jost von Hoyningen-Huene venu de Westphalie dans la seconde moitié du XVe siècle en Livonie et mort en 1480 dans une bataille contre les Russes, et c'est l'ancêtre des Hoyningen-Huene de la Baltique qui s'installent en Courlande. Leurs domaines sont depuis Aahof et Sessau en Courlande, plus tard ils acquièrent Feldhof, Jostan, Kleinbersteln, Subern, Simmeln, Zunzen et Großsatticken. La famille est divisée en quatre branches: une en Courlande, deux dans l'actuelle Estonie et une dans l'île d'Ösel. À l'époque de l'Empire russe, la famille agrandit ses domaines dans le gouvernement d'Estland et le gouvernement de Courlande, ainsi qu'en Livonie avec Addita, Collef, Eckhof, Feldhof, Heimar, Jedefer, Katfel, Kelp, Pobbirzen, Rahden Wagninnen et Wannemeis. Elle possède aussi un domaine dans le gouvernement de Kherson au bord de la mer Noire.

Barthold von Hoyning(e)n dit Huene est immatriculé avec ses frères le 17 octobre 1620 dans le registre de la chevalerie de première classe de la province (alors suédoise) de Courlande. Certains descendants s'installent ensuite en Lituanie. Ils s'engagent comme officiers dans l'armée polonaise et acquièrent des domaines en Lituanie. Otto Eberhard von Hoyningen-Huene qui est issu de la branche lituanienne de Lechts est immatriculé en 1780 dans les registres de la noblesse du gouvernement d'Estland. Ses cousins Georg (président de la Haute Cour de Livonie) et Hermann (major de l'armée impériale russe) de la branche de Fehlsen sont immatriculés en 1818 dans la noblesse du gouvernement de Livonie, ainsi que plus tard le baron Friedrich von Hoyningen-Huene en 1898. Le sénat impérial russe reconnaît leur titre de baron en 1862. Certaines branches retournent en Prusse au XIXe siècle, avec l'orthographe Hoiningen-Huene et se voient également reconnaître le titre de baron par le royaume de Prusse.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Portrait du général Jakob von Hoyningen-Huene (peint par George Dawe), musée de l'Ermitage
  • Baron Alexandre von Hoyningen-Huene (1824-1911) - branche d'Ösel - , conseiller secret, gouverneur civil de Simbirsk et chancelier de l'impératrice Marie, fils d'Eduard Friedrich Eberhard von Hoyningen-Huene
  • Baron Dietmar von Hoyningen-Huene (1943-), recteur de la grande école de Mannheim
  • Eduard Friedrich Eberhard von Hoyningen-Huene (1779-1851) - branche d'Ösel-, colonel d'artillerie de l'armée impériale russe et Landrat d'Ösel
  • Erika von Hoyningen-Huene - connue comme Erika von Huene - (1905-1969), paléontologue
  • Ernst von Hoiningen-Huene (1848-1924), général d'infanterie de l'armée prussienne, attaché militaire
  • Baron Friedrich von Hoyningen-Huene - dit Friedrich von Huene (1875-1969), paléontologue
  • Baron Georg von Hoyningen-Huene - dit George Hoyningen-Huene (1900-1968) - fameux photographe de mode
  • Baron Gerrik von Hoyningen-Huene (1944-), juriste professeur à l'université de Heidelberg, fondateur de la EBS Law School
  • Baron Jakob von Hoyningen-Huene (1769-1813), général de l'armée impériale russe, combattant contre les armées napoléoniennes
  • Baron Karl von Hoiningen-Huene (1837-1900), homme politique prussien
  • Baron Oswald von Hoyningen-Huene (1885-1963), ambassadeur
  • Baron Wilhelm von Hoiningen-Huene (1790-1857), général prussien, bâtisseur de la forteresse de Cologne

Quelques domaines[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]