Howard Jacobson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Howard Jacobson
Naissance (73 ans)
Manchester, Angleterre, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique

Howard Jacobson, né le à Manchester, est un écrivain, universitaire et journaliste anglais. Il est surtout connu pour ses romans de tonalité amusante qui brossent le portrait de personnages juifs britanniques. Il a obtenu le prix Booker en octobre 2010 pour son roman La Question Finkler[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l'Université de Cambridge (Downing College, il enseigne durant trois ans à l'université de Sydney avant de revenir à Cambridge. De 1974 à 1980, il enseigne à Wolverhampton Polytechnic, qui sera la source d'inspiration pour son premier roman Coming From Behind (1983).

Depuis, Howard Jacobson a publié une dizaine de romans dans une veine comique où il se plaît à mettre en scène des personnages qui se définissent par leur judéité britannique, ce qui lui a valu la réputation d'être « le Philip Roth anglais »[2], bien qu'il préfère se présenter comme une « Jane Austen juive ». Son dernier roman (The Finkler Question, 2010) poursuit dans cette voie plaisante en mêlant l'émotion à l'humour juif[3].

Howard Jacobson collabore aussi à des émissions de télévision et écrit régulièrement dans le quotidien The Independent.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • (en) Shakespeare's Magnanimity: Four Tragic Heroes, Their Friends and Families, Chatto et Windus, 1978
    Coécrit avec Wilbur Sanders.
  • (en) In the Land of Oz, Hamish Hamilton, 1987
  • (en) Roots Schmoots: Journeys Among Jews, Viking, 1993
  • (en) Seriously Funny: From the Ridiculous to the Sublime, Viking, 1997

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Clément Solym, « Booker Prize 2010 : Howard Jacobson primé », ActuaLitté, 13 octobre 2010
  2. (en) Mark Brown, « Howard Jacobson wins Booker prize 2010 for The Finkler Question », The Guardian, Guardian News and Media,‎ (lire en ligne)
  3. « Howard Jacobson remporte le Booker Prize », Libération, 13 octobre 2010

Lien externe[modifier | modifier le code]