Houx (Eure-et-Loir)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Houx
Houx (Eure-et-Loir)
Vue générale.
Blason de Houx
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Chartres
Intercommunalité Communauté d'agglomération Chartres métropole
Maire
Mandat
Victor Briar
2020-2026
Code postal 28130
Code commune 28195
Démographie
Gentilé Houssois
Population
municipale
752 hab. (2018 en diminution de 6,82 % par rapport à 2013)
Densité 121 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 33′ 58″ nord, 1° 37′ 12″ est
Altitude Min. 102 m
Max. 142 m
Superficie 6,24 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Paris
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton d'Épernon
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire
Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 14.svg
Houx
Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir
Voir sur la carte topographique d'Eure-et-Loir
City locator 14.svg
Houx
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Houx
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Houx
Liens
Site web http://www.ville-houx.com

Houx est une commune française située dans le département d'Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

L'agglomération de Houx s'étend sur 1 km environ dans la vallée de la Voise. Des champs occupent la partie haute de la commune. La vallée est le siège d'une importante peupleraie.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Houx
Hanches
Maintenon Houx Gas
Mévoisins Yermenonville

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Houx est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 1],[1],[2].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Paris, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire regroupe 1 929 communes[3],[4].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune est mentionné avec la graphie Hous en 1235 et sous la forme latinisée Hussum en 1247. Il s'agit probablement du nom du houx, terme d'origine francique. Le singulier [?] s'explique peut-être par la présence d'un arbre remarquable.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construction du (nouveau) cimetière : Annoncé par F.Piébourg (maire de Houx) le 12 mai 1907. Le montant de cette construction s'est élevé à 5047.62 francs. Les travaux ont été dirigés par M.Mercier, géomètre à Maintenon.

Construction du cimetière Houx.png


Construction d'un pavillon de communs à l'école :

Annoncé par F.Piébourg (maire de Houx) le 27 mai 1913 de la construction d'un pavillon de communs à l'école (buanderie, bûcher, mur, grille de clôture). Pour un prix de 3315.15 francs.


Houx construction école et pont.png

Construction d'un pont métallique sur la Voise au hameau de la Villeneuve :

Annoncé par F.Piébourg (maire de Houx) le 27 mai 1913 de la construction d'un pont métallique sur la Voise au hameau de la Villeneuve. Pour un coût de 1735 francs pour la serrurerie et la charpente et 550.20 francs pour la maçonnerie et la terrasse.


Chapelle Saint-Mamert

Appartenait aux monuments historiques mais a été déclassée le 5 mars 1949 par un décret du Ministère de l'éducation nationale.

Saint Mamert.png

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  1800 Louis Guy Legoy    
1800 1802 Nicolas Legoy    
1802 1803 Jean Prevost    
1803 1843 Louis Charles Legoy    
1843 1848 François Foubert   Vigneron
1848 1852 Jean Baptiste Théodore Prévôteau   Vigneron, Cultivateur
1852 1860 François Foubert   Vigneron
1860 1870 Pierre François Veilleux   Cultivateur
1870 1871 Jean Baptiste Théodore Prévôteau   Vigneron, Cultivateur
1871 1877 Louis Mathurin Bétron   Meunier, Cultivateur
1877 1883 Jean Baptiste Théodore Prévôteau   Vigneron, Cultivateur
1883 1892 Pierre François Veilleux   Cultivateur
1892 1900 Étienne Bénoni Boucher   Cultivateur
1900 après 1904 Léopold Arsène Auguste Brex   Instituteur
    F.Piébourg    
Mars 2001 Juillet 2020 Jean-François Pichery   Fonctionnaire
Juillet 2020 En cours Victor Briar    

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2018, la commune comptait 752 habitants[Note 3], en diminution de 6,82 % par rapport à 2013 (Eure-et-Loir : −0,22 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
280311306319334318339329330
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
334326359316311289269286266
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
246266276248253241246248240
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
213240260303428653791803766
2018 - - - - - - - -
752--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Les rives de la Voise, cadre de nombreuses cartes postales vers 1900 ;
  • Le canal Louis XIV, utilisé dans le cadre de la construction de l'aqueduc de Maintenon ;
  • L'église paroissiale sous le vocable de Saint-Léger, du XIIe siècle[9] ;
  • La chapelle Saint-Mamert, datée du XIe siècle[10], qui fut un important lieu de pèlerinage jusqu'en 1980 ;
  • Ruines de moulins à vent ;
  • Moulins à eau.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Houx

Les armes de la commune de Houx se blasonnent ainsi :
écartelé d'or, au premier et au deuxième à deux feuilles de houx en chevron renversé, au troisième à une feuille de houx en bande et au quatrième à une feuille de houx en barre, le tout de sinople

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]