Hotlinking

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant Internet
Cet article est une ébauche concernant Internet.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le hotlinking (ou liaison automatique ; aussi connu en anglais sous les noms de inline linking, leeching, piggy-backing, direct linking ou offsite image grabs) consiste à utiliser l'adresse d'un fichier publié sur un site web, le plus souvent une image, pour l'afficher sur un autre site, sur un blog, dans un forum, etc. En d'autres termes, au lieu d'enregistrer l'image et de l'installer sur son propre serveur Web, le hotlinkeur crée un lien direct vers le serveur d'origine.

Explication[modifier | modifier le code]

Lors du développement d'un site web, plusieurs ressources sont mises à disposition de l'utilisateur et sont affichées sur la page (images, vidéos, documents divers,...)

Ces ressources sont liées à la page en faisant appel à un lien vers cette ressource. Ce lien peut-être local au serveur, c'est-à-dire, pointer vers une ressource qui se situe sur le même serveur que la page affichée, mais ce lien peut aussi pointer vers une ressource externe, tel qu'un autre site web.

Dans le premier cas (ressource locale), la page web et son contenu proviennent du même serveur et les ressources nécessaires à l'hébergement du contenu et de la pages sont facturées à la même personne ou entreprise.

Dans le deuxième cas (ressource externe), la page web affiche un contenu qui n'est pas stocké sur le même serveur. Ce contenu peut provenir d'un autre serveur appartenant à la personne ou à l'entreprise, mais peut aussi provenir d'un serveur externe, n'ayant aucun rapport avec le serveur qui héberge la page web. Dans ce cas, la ressource ne provient pas directement du serveur de la page web, mais est téléchargée par le navigateur de l'utilisateur depuis un autre serveur.

Protection[modifier | modifier le code]

La majorité des logiciels de serveurs web permettent de se protéger contre le hotlinking, en vérifiant quelle page est à l’origine de la requête de téléchargement du client, et, le cas échéant, en refusant l’envoi, ou en remplaçant le fichier par un faux (par exemple, un texte du type « contenu volé depuis le site domaine.tld »). Apache HTTP Server le permet par exemple grâce à la réécriture d'URL, en redirigeant vers une fausse image si et seulement si le référent HTTP n’est pas une page gérée, ni d’une liste blanche de moteurs de recherche (pour permettre par exemple l’affichage des images dans Google Images), et possède une extension caractérisant une image (.png, .jpg, .svgetc.).

Référence[modifier | modifier le code]