Hospice-Anthelme Verreau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hospice-Anthelme Verreau
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Nationalité
Formation
Activité

Hospice-Anthelme Verreau (1828-1901) était un prêtre, un éducateur et un historien canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à L'Islet, fils de Germain-Alexandre Verreau, notaire, et d’Ursule Fournier, il suivit d'abord les leçons de son père. Il fit son cours classique au séminaire de Québec, enseigna au séminaire de Sainte-Thérèse et fut nommé en 1857 directeur de la nouvelle école normale Jacques-Cartier, poste qu'il conserva jusqu'à sa mort.

Docteur en lettres à l'Université Laval et membre de la Société royale du Canada, en 1873, il fut nommé à la tête d'une commission chargée d'évaluer l'intérêt des archives européennes pour l'histoire du Canada. À part ses contributions importantes à la Société historique de Montréal, dont il fut le premier président, et à la Société royale, il publia deux mémoires concernant l'invasion américaine du Canada de 1775.

Ses principales publications sont Des commencements de l'Église du Canada, Jacques Cartier, Questions du calendrier civil et ecclésiastique et Questions de droit politique, de législation et d'usages maritimes. Ces œuvres de recherche patiente et d'érudition sont écrites dans un style clair et simple.

Verreau a fait la lumière sur des éléments historiques concernant les véritables motifs des fondateurs de Ville-Marie. Il a laissé une excellente réputation d'éducateur.

Il est mort à Montréal en 1901.

Œuvres choisies[modifier | modifier le code]

  • « Le Père Lafitau et le gin-seng », dans Joseph-François Lafitau, Mémoire présenté à S. A. R. Mgr le duc d’Orléans, régent de France, concernant la précieuse plante du gin-seng de Tartarie, découverte en Amérique, Montréal, Sénécal, Daniel et Compagnie éd., , p. 3–14. Réédition à Montréal sur Google Livres
  • Invasion du Canada: collection de mémoires recueillis et annotés, E. Senécal, 1873
  • Stanislas de Kostka, Montréal, Revue de Montréal, 1878 (ou plutôt 1879), 58 p. lire en ligne
    Théâtre
  • « Des commencements de l'Église du Canada », dans Mémoires de la Société royale du Canada, 1884: 1, p. 63–72
  • Les deux abbés de Fénelon, P.-G. Roy, 1898, 85 p. 
  • Villemarie : petites fleurs religieuses du vieux Montréal, « Collection canadienne », série 522, Granger Frères, 1930, 240 p. 

Bibliographie[modifier | modifier le code]