Horst Biesold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Horst Biesold
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
Nationalité
Activité

Horst Biesold (-) est un professeur et historien allemand pour les sourds à Brème, connu pour avoir découvert un crime nazi sur les sourds allemands.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Carrière avec les sourds et la découverte[modifier | modifier le code]

En 1975, Horst Biesold est un enseignant d'élèves sourds à Brême[1]. Horst est entendant, mais a des amis sourds par le biais du sport organisé par les sourds[1]. Après avoir découvert qu'un de ses amis sourd fut stérilisé par le gouvernement nazi[1], Horst décide de faire de la recherche sur la stérilisation des sourds.

Interviewant plus de 1000 sourds victimes[2], il publie en 1988 son unique œuvre : Crying Hands.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Horst était marié à Ilse et avait 2 fils, Lars et Sven.

Fin de vie[modifier | modifier le code]

Se sachant atteint du cancer, le , il donne une copie de son œuvre à Gerd Leienbach qui l'a beaucoup aidé sur la recherche des victimes sourdes sous l’Allemagne nazie[3]. Horts Biesold meurt le [4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Crying Hands, Eugenics and Deaf People in Nazi Germany, 1999 (titre original : Klagende Hände, 1988)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Holocaust Survivors and Remembrance Project », sur isurvived.org (consulté le 20 novembre 2015)
  2. (en) « Crying Hands », sur gupress.gallaudet.edu (consulté le 3 décembre 2015)
  3. (de) « Worte zum Abschied », sur www.taubenschlag.de (consulté le 3 décembre 2015)
  4. (de) « document qui indique la date de naissance et de décès », sur www.taubenschlag.de (consulté le 3 novembre 2015)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]