Horia Damian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Horia Damian
Horia Damian (1995).png
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités

Horia Damian est un artiste peintre et sculpteur roumain né à Bucarest, le et mort le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Inscrit à l'École d'Architecture à Bucarest en 1941, la même année il fait ses débuts au Salon officiel de peinture (en roumain : Salonul Oficial de Pictură) à Sala Dalles (ro) à Bucarest.

Sa première exposition individuelle eut lieu à l'Athénée roumain à Bucarest en 1942. Après quelques mois avec André Lhote, il travaille avec Fernand Léger en 1949-1950 et avec Auguste Herbin. Il a détruit la plupart des travaux produits pendant la deuxième moitié des années 1950, une période expérimentale pour lui.

Ses travaux du début des années 1960, exécutés à base de pétrole sur du polyester, sont dans une gestuelle proche du Tachisme, comme Constellation 1961 ; son travail devient de plus en plus géométrique et sculptural, comme la série Trône (1967).

Le premier de ses monuments à grande échelle, Galaxie, projet pour un Monument à Houston au Texas, a été conçu en 1972 et construit en 1974 au Neue Galerie à Aix-la-Chapelle. Plusieurs nouveaux monuments dans la série de Galaxie ont été construits, d'autres restant à l'état de maquettes.

Sa fascination pour le monumental se poursuit dans La colline, construit pour le musée Guggenheim à New York, couvert de sphères minuscules de papier ensuite peintes en jaune. Il a continué pour des monuments semblables, comme pour San Francisco, illustré par la gouache Projet pour San Francisco.

Liens externes[modifier | modifier le code]