Horace Lyne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lyne.
Horace Lyne

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Nom complet Horace Sampson Lyne
Naissance
à Newport (Pays de Galles)
Décès (88 ans)
à Newport (Pays de Galles)
Poste avant
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1878-1885Newport RFC51 (0)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1883-1885Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles5 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Horace Sampson Lyne, né le à Newport, et mort le dans la même ville, est un joueur de rugby à XV international gallois. Il évolue au poste d'avant tant en sélection nationale qu'avec le club de Newport RFC. Horace Lyne dispute cinq matchs avec l'équipe du pays de Galles. Il participe aux trois premiers tournois britanniques disputés par le pays de Galles.

Après avoir terminé sa carrière de joueur, il devient président de la fédération galloise de rugby à XV, la Welsh Rugby Union (WRU). Il exerce le mandat le plus long de la fédération. Lyne est également un des six représentants qui fonde l'International Rugby Board.

Carrière en rugby à XV[modifier | modifier le code]

Horace Lyne évolue avec le club de Newport avec qui il joue pendant sept saisons. Il est le capitaine de Newport dans sa dernière saison pleine en 1883-1884.

Horace Lyne honore sa première cape internationale quand il est retenu pour disputer le Tournoi britannique de rugby à XV 1882-1883[2] et la première rencontre entre le pays de Galles et l'Écosse[3]. Lyne fait partie d'un pack de dix avants, formule tactique alors en cours. Sous le capitanat de Charlie Lewis, Lyne est un des trois néo-capés du pays de Galles, les deux autres sont John Arthur Jones de Cardiff RFC et John Griffin, un coéquipier de Newport. Le pays de Galles s'incline trois tirs à zéro.

Lyne dispute les quatre rencontres suivantes du pays de Galles, les trois du Tournoi britannique de rugby à XV 1884 et le match d'ouverture du Tournoi britannique de rugby à XV 1885, qui a lieu au stade St Helens de Swansea. Il prend sa retraite de joueur en 1885; il arbitre en 1885 la rencontre entre l'Angleterre et l'Irlande.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Horace Lyne dispute sept saisons avec le Newport RFC, toutes les statistiques ne sont pas disponibles. Il joue au moins 51 rencontres[1].

Détails des matchs de Horace Lyne avec Newport[1],[4].
Saison Matchs Pts Essai Drop
1878-1879 1 - - -
1881-1882 17 - 1 -
1882-1883 12 - - -
1883-1884 18 - - 1
1884-1885 3 - - -
Total 51 - 1 1

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Horace Lyne dispute cinq matchs avec l'équipe du pays de Galles. Il participe à trois tournois britanniques dont notamment le tout premier tournoi disputé par le pays de Galles.

Détails des matchs de Horace Lyne en équipe du pays de Galles[2].
Année Compétition Matchs Points Essais
1882-1883 Tournoi britannique 1 - -
1884 Tournoi britannique 3 - -
1885 Tournoi britannique 1 - -
Total 5 - -

Carrière de dirigeant[modifier | modifier le code]

Lyne prend un intérêt manifeste pour les affaires du rugby à XXV gallois alors qu'il est encore joueur, et lorsque la retraite de joueur arrive il commence à occuper des fonctions administratives dans ce sport. En 1887, avec le secrétaire de la WRU, Richard Mullock, Lyne devient un des deux représentants gallois au sein de l'International Board, l'organisme mis en place chargé de réguler les règles de ce sport au Royaume-Uni[5]. Lyne siège au conseil d'administration de l'IB, qui devient plus tard l'International Rugby Board (IRB), entre 1887 et 1938. Lyne est apprécié comme dirigeant, comme une personne équitable[6]. Il a également été un visionnaire, il s'est préoccupé de l'éloignement des positions des clubs du nord de l'Angleterre de l'IRB, des années avant la scission et la création du rugby à XIII. En tant que président de la Welsh Football Union, il rencontre le secrétaire de Neath, Walter E. Rees, l'homme avec lequel il dirige la WRU près de quatre décennies. En 1892 Lyne est élu en tant qu'un des quatre vice-présidents de la WRU, avec des responsabilités communes pour Cardiff et la région de l'est. Au cours de la même séance, Mullock, qui est extrêmement impopulaire auprès des clubs gallois, est remplacé comme secrétaire par William Gwynn[7].

En 1906, Lyne remplace Sir John T. Llewellyn comme président de la Welsh Rugby Union, un poste qu'il occupe jusqu'en 1947, ce qui en fait le président au mandat le plus long. Son successeur est Sir David Rocyn-Jones (1947-1953).

Lyne est également le président du Newport Athletic Club de 1894 à 1949.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Horace Lyne » (voir la liste des auteurs).
  1. a b et c (en) « Personnel Profile - Horace Lyne », sur www.blackandambers.co.uk, Newport RFC (consulté le 24 octobre 2010)
  2. a et b (en) « Horace Lyne », sur www.scrum.com (consulté le 24 octobre 2010)
  3. Voir l'article détaillé Écosse-Galles en rugby à XV.
  4. En 1888, la fédération anglaise attribue 2 points au but et 1 point à l'essai, mais l'International Board préfère accorder 2 points pour un essai et 5 points pour un but faisant suite à l'essai (c'est-à-dire un essai transformé = 2+3), 3 points pour un but de pénalité (nouvellement créé), et 2 points pour un essai simple (non transformé), pour les rencontres internationales. En 1894, le Board inverse les valeurs de l'essai (3 points) et de la transformation (2 points), en vigueur depuis un an en Angleterre et au pays de Galles. Voir aussi Décompte des points au rugby à XV.
  5. Smith 1980, p. 50
  6. Smith 1980, p. 51
  7. Smith 1980, p. 78

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : source utilisée pour la rédaction de l’article

  • (en) John Billot, All Blacks in Wales, Ferndale, Ron Jones Publications, , relié Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) John Griffiths, The Phoenix Book of International Rugby Records, Londres, Phoenix House, , 640 p., relié (ISBN 978-1-9075-5406-3) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) David Smith et Gareth Williams, Fields of Praise : the official history of the Welsh Rugby Union, 1881-1981, Cardiff, University of Wales Press, , 550 p., relié (ISBN 978-0-7083-0766-3) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative au sportVoir et modifier les données sur Wikidata :