Horace Kallen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un philosophe
Cet article est une ébauche concernant un philosophe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kallen (homonymie).

Horace Meyer Kallen, né le à Bernstadt en Allemagne et mort le , est un philosophe juif américain. Son père était un rabbin orthodoxe. Les Kallen arrivèrent aux États-Unis en 1887. Horace obtint une licence en 1903 et un doctorat en 1908 à l'université Harvard.

Kallen était un pluraliste et s’opposait à la simplification systématique des problèmes philosophiques. Selon lui, nier les complications et les difficultés revenait à les multiplier et nier la réalité parce qu’elle était mauvaise revenait à augmenter le mal.

Lui et d’autres ont avancé l’hypothèse que la diversité culturelle et la fierté nationale n’étaient pas incompatibles et que la diversité ethnique et les différences raciales étaient une force pour l’Amérique. C’est lui qui a le premier parlé de « pluralisme culturel ».

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Indecency and the Seven Arts:And Other Adventures of a Pragmatist in Aesthe (1930)
  • Decline and Rise of the Consumer (1936)
  • Art and Freedom (1942)
  • Modernity and Liberty (1947)
  • The Liberal Spirit (1948)
  • Ideals and Experience (1948)
  • The Education of Free Men (1950)
  • Patterns of Progress (1950)
  • Cultural Pluralism and the American Idea (1956)
  • Utopians at Bay (1958)
  • Liberty, Laughter, and Tears (1968)

Liens externes[modifier | modifier le code]