Horace Hayman Wilson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Horace Wilson.
image illustrant une personnalité image illustrant britannique image illustrant le sanskrit
Cet article est une ébauche concernant une personnalité britannique et le sanskrit.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Horace Hayman Wilson (1785-1860) fut un spécialiste de l'Inde, né en Grande-Bretagne[1]. Il fut d'abord médecin au service de la Compagnie des Indes. Il fit à Calcutta une étude profonde du sanskrit et fut nommé secrétaire de la Société asiatique de cette ville. En 1832, il fut nommé professeur de sanskrit à Oxford et y publia plusieurs traductions d'ouvrages indiens.

Œuvres[modifier | modifier le code]

On a de lui :

  • une traduction en vers d'un poème de Kalidasa, le Meghaduta, (1813) ;
  • un Dictionnaire sanscrit, (1819) ;
  • Théâtre hindou, Bénarès, (1826-1827),
  • une traduction d'une partie du Rig-Veda (1850) ;
  • une Grammaire sanscrite ;
  • une Histoire de l'Inde anglaise de 1805 à 1835 (Londres, 1846).

Il était associé de l'Institut de France.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Horace Hayman Wilson » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (Wikisource)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnary of Hinduism par W.J. Johnson publié par Oxford University Press, page 357, ISBN 9780198610250

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]