Horace Daillion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Horace Daillion
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Victor Horace DaillionVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Conjoint
Autres informations
Domaine
Distinction
Œuvres principales
Joies de la famille (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Horace Daillion, né le à Paris, ville où il est mort le , est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Pierre Dumont et Paul Nollet, il expose dès 1882 au Salon des artistes français où il obtient cette année-là une médaille de 2e classe et une bourse de voyage et en 1885 une médaille de 1re classe[1]. Il est aussi alors récompensé du Prix du Salon[2].

Il remporte une médaille d'or à l'Exposition universelle de Paris de 1889 ainsi qu'à l'Exposition universelle de 1900 et pour son tableau L'Age de Pierre, reçoit une médaille d'honneur au Salon des artistes français. Il passe alors en hors-concours[1].

Il épouse en 1914 Palma d'Annunzio.

Chevalier de la Légion d'honneur ()[3], en 1895, il réalise un buste de femme en céramique avec la collaboration d'Edmond Lachenal.

Il meurt le en son domicile dans le 14e arrondissement de Paris[4], et, est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (76e division)[5].

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 343
  2. Henry Havard (ill. Goupil & Cie), Salon de 1885, Paris, Ludovic Baschet, (OCLC 5867680).
  3. Bases Léonore (voir Liens externes)
  4. Archives de Paris 14e, acte de décès no 278, année 1946 (vue 28/31)
  5. Registre journalier d'inhumation du cimetière du Père Lachaise de 1946, en date du 17 janvier (page 7/31)
  6. « Monument à Louis Pasteur – Promenade Pasteur – Arbois », notice sur e-monumen.net.
  7. Mercure de France, n°252, T.LXX, 16 décembre 1907.
  8. Catalogue interministériel des dépôts d'œuvres d'art de l'État[réf. non conforme].

Liens externes[modifier | modifier le code]