Hoplias malabaricus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hoplias malabaricus
Description de cette image, également commentée ci-après

Vue de coté laissant assez bien paraitre l'aspect cylindrique de l'espèce et caractéristique de la famille Erythrinidae

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Super-classe Osteichthyes
Classe Actinopterygii
Sous-classe Neopterygii
Infra-classe Teleostei
Super-ordre Ostariophysi
Ordre Characiformes
Famille Erythrinidae
Genre Hoplias

Nom binominal

Hoplias malabaricus
(Bloch, 1794)

Hoplias malabaricus, appelé Tararira en Argentine, Traíra au Brésil, ou encore Tarango ou Tarucha, est une espèce de poisson d'eau douce de la famille des Erythrinidae, elle-même de l'ordre des Characiformes. Cette espèce se rencontre dans les rivières d'Amérique du Sud, et particulièrement dans le Río Paraná en Argentine[1]. Son nom portugais est traíra. Le nom de malabaricus est dû au fait que son descripteur croyait que ce poisson était originaire d'Asie.

Description[modifier | modifier le code]

La tararira est un poisson robuste, de corps cylindrique et possédant une grande bouche. Il a une denture très développée avec des dents jusqu'à son palais. C'est un Poisson-Tigre tout comme son frère le Hoplias aimara (que l'on trouve en Guyane). Il a beaucoup de force dans sa mandibule, laquelle agit comme une tenaille. Sa taille habituelle est de 50.2 cm[1] et il peut atteindre un poids de 3 à 4 kilos.

Habitudes[modifier | modifier le code]

Dans le Río Paraná, en été ou quand il fait chaud, on peut le voir sauter hors de l'eau pour attraper des proies. En hiver, il ne migre pas, mais se réfugie dans les zones profondes du fleuve. C'est un chasseur très vorace et qui mange de tout, ce qui veut dire y compris vos doigts... Les pêcheurs portent des gants pour le manipuler sans danger. Souvent, il s'approche des rives pour y manger des petits poissons. Quand il ne mange pas, il se réfugie en eau profonde où on peut dès lors le trouver. Habitué à vivre aux mêmes endroits hiver comme été, il est facile à comprendre qu'il s'adapte très facilement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :