Hopea odorata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hopea odorata
Description de l'image Leaves of Hopea odorata.jpg.
Classification selon Tropicos
Règne Plantae
Classe Equisetopsida
Sous-classe Magnoliidae
Super-ordre Rosanae
Ordre Malvales
Famille Dipterocarpaceae
Genre Hopea

Espèce

Hopea odorata
Roxb., 1811[1]

Synonymes

  • Hopea decandra Buch.-Ham. ex Wight[1]
  • Hopea vasta Wall.[1]
  • Hopea wightiana Miq. ex Dyer[1]
  • Neisandra indica Raf.[1]

Statut de conservation UICN

( VU )
VU A2cd : Vulnérable

Hopea odorata est une espèce de plantes de la famille des Dipterocarpaceae.

C'est un très grand arbre dit émergent car, quand il mesure 45 mètres de haut, il domine incontestablement la forêt et la canopée.

Description[modifier | modifier le code]

Racines et contrefort d'un Hopea odorata (ตะเคียน) vénéré à Chiang Rai car il abrite une Dame Ta-khian

L'Hopea odorata mesure jusqu'à 45 m, son tronc a un diamètre d'environ 1,2 m.

Dans ces très grands arbres, les branches les plus basse sont parfois à plus de 25 m du sol.

Ses feuilles mesurent 7 à 14 cm de long et de 3 à 7 cm de large. Elles sont assez petites car elles sont exposées à la lumière et ont une forme pointue pour favoriser l'écoulement des eaux de pluie.

Comme le sol des forêts tropicales est pauvre en aliments nutritifs, les racines de l'arbre ne s'enfoncent que de 15 à 20 cm de profondeur (alors que dans les forêts tempérées les arbres s'enracinent jusqu'à 1,5 m de profondeur) : c'est pourquoi, pour que l'arbre soit stable et ne tombe pas, il développe des contreforts[2].

Légendes[modifier | modifier le code]

En Thaïlande, nombreux sont ceux qui croient en la présence d'un "esprit" bienfaisant ou malfaisant appelé Dame de l'arbre (Nang Mai /นางไม้ ou ผีต้นไม้) dans certains arbres : ainsi Dame Ta-khian (นางตะเคียน / Nang Takian) qui habite un arbre Hopea odorata (en thai : ตะเคียน), réalise de nombreux miracles comme par exemple avoir de la chance aux jeux et apparaît parfois sous la forme d'une belle femme portant des vêtements traditionnels thaïlandais.

Les thaïlandais vénèrent donc certains de ces arbres en les ornant d'offrandes de pièces de tissus de soie et d'étoffe.

Offrande de tissu offerte à Dame Ta-khian au pied d'un Hopea odorata sacré (à quelque kilomètres du parc national de Kaeng Krachan)

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le bois d'hopea odorata résiste aux termites, aux parasites et à l'eau.

Autrefois, chaque famille au royaume du Siam vivant près d'une rivière possédait une barque monoxyle qu'elle avait creusée dans un tronc unique, en général le fût d'un hopea odorata[3].

De nos jours, il est toujours couramment utilisé dans la construction de maisons mais aussi en menuiserie (mobilier, cadres de portes et fenêtres, lames de plancher ...). On l'utilise encore pour la confection de bateaux dont les fameux « bateaux à longue queue » เรือหางยาว - Reua Hang Yao -[4].

Liste des variétés[modifier | modifier le code]

Selon Tropicos (10 avril 2019)[5] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

  • variété Hopea odorata var. eglandulosa Pierre
  • variété Hopea odorata var. flavescens Pierre

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Plants of the Coast of Coromandel 3: 7, t. 210. 1811.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e The Plant List, consulté le 10 avril 2019
  2. Richard C. Vogt (trad. Valérie Garnaud-d'Ersu), La forêt vierge à la loupe [« Rain Forest »], Larousse, , 64 p. (ISBN 978-2-03-589818-0), Extraordinaires racines et feuilles pages 22 et 23
  3. Michel Jacq-Hergoualc'h, Le Siam, Société d'édition Les Belles Lettres, coll. « Guide Belles Lettres des civilisations », , 256 p. (ISBN 978-2-251-41023-4), p. Chapitre IX : Les loisirs : le transport fluvial page 197
  4. « Le Takien Tong - ตะเคียนทอง », sur thailande-guide.com,‎
  5. Tropicos.org. Missouri Botanical Garden., consulté le 10 avril 2019

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :