Hope Mirrlees

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mirrlees.
Hope Mirrlees
HopeMirrlees.jpg
Photographie de Hope Mirlees en 1931.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
Nationalités
Formation
Activités

Hope Mirrlees (née le et morte le ) est une poétesse, romancière et traductrice britannique. Elle est connue principalement pour son roman Lud-in-the-Mist (1926), un roman de fantasy, et pour son poème moderniste Paris : A Poem (1919).

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Madeleine : One of Love's Jansenists, 1919.
  • Le Choc en retour, 1924 (The Counterplot), première traduction française par Simone Martin-Chauffier chez Plon en 1929[1].
  • Lud-en-Brume, 1926 (Lud-in-the-Mist), première traduction française par Julie Petonnet-Vincent aux éditions Callidor en 2015[2].

Poèmes[modifier | modifier le code]

  • Paris : A Poem, Hogarth Press, 1919.
  • Poems, 1963.
  • Moods and Tensions : Poems, 1976.

Essais[modifier | modifier le code]

  • « Quelques aspects de l’art d’Alexis Mikhailovich Remizov », dans Le Journal de Psychologie Normale et Pathologique, 15 janvier - 15 mars 1926.
  • « Listening in to the Past », The Nation & Athenaeum, 11 septembre 1926.
  • « The Religion of Women », The Nation & Athenaeum, 28 mai 1927.
  • « Gothic Dreams », The Nation & Athenaeum, 3 mars 1928.
  • « Bedside Books », Life and Letters, décembre 1928.
  • A Fly in Amber : Being an Extravagant Biography of the Romantic Antiquary Sir Robert Bruce Cotton, 1962.

Traductions[modifier | modifier le code]

  • The life of the Archpriest Avvakum by Himself, 1924, avec Jane Ellen Harrison.
  • The Book of the Bear : Being Twenty-one Tales newly translated from the Russian, 1926, avec Jane Harrison et des illustrations de Ray Garnett.

Distinctions[modifier | modifier le code]

À sa parution en 2015, la traduction française de Lud-in-the-Mist reçoit le Prix Elbakin.net du meilleur roman étranger[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice du Choc en retour sur le catalogue général de la Bibliothèque nationale de France. Page consultée le 24 janvier 2018.
  2. a et b Fiche de Lud-en-Brume sur le site NooSFere. Page consultée le 24 janvier 2018.

Liens externes[modifier | modifier le code]