HooSeek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

HooSeek
logo de HooSeek

Création Octobre 2006 : création de l'entreprise
Dates clés Janvier 2008 : lancement du site
Disparition Septembre 2012 : arrêt du site
Fondateurs Thomas et Olivier Barbey, Pierre Bonati
Forme juridique Marque de la SARL Hoortus International
Slogan surfez utile
Siège social Neuilly-sur-Seine en France
Activité Internet

HooSeek était un multi-moteur de recherche solidaire. Le site devait porter une aide aux associations françaises et internationales par l'intermédiaire d'un parrainage sans frais pour l'utilisateur.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le site a été créé en octobre 2006, mais réellement lancé en janvier 2008 à la suite d'une longue gestation[1].

Le nom HooSeek est composé de deux parties : « Hoo » est un préfixe qui vient de Hoortus, dérivé du mot latin hortus signifiant jardin. Les créateurs d'HooSeek l'utilisent comme préfixe à chacune de leurs actions. « Seek » est simplement un verbe anglais qui signifie chercher.

L'un des buts d'HooSeek était de parrainer des associations. L'utilisateur du moteur « surfait utile » en soutenant 4 ONG de son choix parmi plus de 800 000. Le site s’engageait à reverser 50 % des gains générés par les recherches des internautes qui soutenaient une ou plusieurs associations. L'argent nécessaire pour ces dons venait des partenariats d'HooSeek avec les moteurs de recherche, ces derniers reversant une partie de leur chiffre d’affaires en échange du trafic que le site leur apporte.

En juin 2008, le site a ainsi remis un chèque de 500 euros à l'association Kokopelli, grâce aux 2 000 internautes qui l'ont soutenue. C'était la première fois que la barre de parrainage dépassait les 500 euros pour une ONG[2].

En septembre 2010, il semblait qu'il n'y ait plus aucun responsable du site, les derniers messages postés par l'équipe gestionnaire datant de mai 2009. De nombreuses demandes d'information postées dans le blog d'Hooseek par des utilisateurs sont restées sans réponse. Beaucoup d'argent a été récolté pour les associations mais très peu a été redistribué, ce qui souleva l'inquiétude des internautes et des associations. Des actions ont été envisagées et certaines associations ont pris contact avec des organismes de défense des droits des consommateurs.[réf. nécessaire]

En septembre 2012, le portail hooseek est arrêté.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. On peut suivre l'histoire du site à l'aide du blog que l'équipe technique a créé : Lien vers le blog
  2. Premier chèque solidaire pour Kokopelli

Liens externes[modifier | modifier le code]