Honoré III (prince de Monaco)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Honoré III de Monaco)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Honoré III.
Honoré III
Image illustrative de l'article Honoré III (prince de Monaco)
Titre
Prince de Monaco

(59 ans 2 mois et 12 jours)
Couronnement
Prédécesseur Jacques Ier
Successeur Honoré IV
Biographie
Dynastie Maison Grimaldi
Nom de naissance Honoré Camille Léonor Grimaldi de Goyon de Matignon
Date de naissance
Lieu de naissance Paris (France)
Date de décès (à 74 ans)
Lieu de décès Paris (France)
Père Jacques Ier
Mère Louise Grimaldi
Conjoint Marie-Catherine Brignole
Enfants Prince Honoré Grimaldi
Prince Joseph Grimaldi

Honoré III (prince de Monaco)
Princes de Monaco

Honoré III de Monaco, né Honoré Camille Léonor Grimaldi de Goyon de Matignon le à Paris et mort le dans la même ville, est prince souverain de Monaco et duc de Valentinois de 1733 à 1793.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et enfance[modifier | modifier le code]

Le prince Honoré est le troisième enfant et deuxième fils de la princesse Louise de Monaco (1697-1731) et de Jacques Ier de Goyon, comte de Torigni puis prince de Monaco (1689-1751), prince souverain de Monaco sous le nom de Jacques Ier. Honoré devient prince héritier de Monaco en 1731, quand ses parents montent sur le trône.

Accession au trône[modifier | modifier le code]

Honoré accède au trône le 7 novembre 1733, à la suite de l'abdication de son père. Il réside cependant dans son hôtel parisien ou au château de Versailles. En tant que cousin du roi Louis XV, il fait partie de la famille royale française et promulgue même une loi prévoyant que le trône monégasque reviendrait au roi de France si la dynastie des Grimaldi venait à s'éteindre[réf. nécessaire].

Révolution française[modifier | modifier le code]

En 1789, la révolution française éclate. Honoré III refuse de quitter Paris et reste auprès du roi Louis XVI. En 1791, il prête serment, comme le roi, à la constitution française. En 1792, Louis XVI est fait prisonnier, tandis qu'Honoré III reste libre. Il commet cependant l'erreur de rester à Paris et est emprisonné après l’exécution du roi, tandis que la principauté de Monaco est abolie par les révolutionnaires et son territoire annexé à la France. Avec 59 ans, le règne d'Honoré III reste le plus long de l'histoire de Monaco.

En 1794, l'ex-prince Honoré Grimaldi est jugé par les révolutionnaires pour haute trahison et condamné à la prison à vie, cependant que sa belle-fille Marie Thérèse de Choiseul est guillotinée le 27 juillet de la même année. Il meurt lui-même un an plus tard. Son fils sera restauré comme prince de Monaco sous le nom d'Honoré IV en 1814.

Mariages et enfants[modifier | modifier le code]

Le , il épouse Marie-Catherine Brignole (1737-1813), dont il se sépare en 1770. Deux fils naissent de leur union :

  • Honoré (1758-1819), qui devient Honoré IV en 1814.
  • Joseph (1767-1816).

Généalogie[modifier | modifier le code]

Armoiries[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Armoiries de Monaco et Armorial des Grimaldi.
Blason Blasonnement :
Fuselé d'argent et de gueules.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]