Homme-lion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Homme lion)
Aller à : navigation, rechercher
Homme-lion
Statuette de l'homme-lion
Statuette de l'homme-lion
Type Statuette
Dimensions 29,6 cm
Matériau Ivoire de mammouth
Méthode de fabrication Sculpture
Période Paléolithique supérieur
Culture Aurignacien
Date de découverte 1939
Lieu de découverte Grotte de Hohlenstein-Stadel (de)
Coordonnées 48° 32′ 58″ nord, 10° 10′ 23″ est
Conservation Musée d'Ulm (de)

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
localisation

Géolocalisation sur la carte : Bade-Wurtemberg

(Voir situation sur carte : Bade-Wurtemberg)
localisation

L’homme-lion (en allemand : Löwenmensch) est une sculpture en ivoire de mammouth de 29,6 cm de haut datant de l'Aurignacien (Paléolithique supérieur). Cette sculpture représente un corps humain surmonté d'une tête de lion, plus exactement de lion des cavernes. C'est l'une des plus anciennes connues à ce jour.

Historique[modifier | modifier le code]

Ses morceaux furent découverts en 1939, dans la grotte de Hohlenstein-Stadel (de) (Bade-Wurtemberg), sous la direction de Robert Wetzel et Otto Völzing, mais ne furent étudiés que trente ans après la Seconde Guerre mondiale. La sculpture fut rassemblée et restaurée en 1987-1988 par Ute Wolf et Elisabeth Schmid. Son âge était alors estimé à 32 000 ans. On crut d'abord qu'elle représentait un mâle, puis les auteurs de sa reconstitution pensèrent qu'il s'agissait plutôt d'une femelle. L'absence systématique de crinière dans les représentations préhistoriques de lions des cavernes ne permet pas de trancher la question, car il semble que ni mâles ni femelles n'en aient eu[1]. Sept traits horizontaux et parallèles sont gravés sur le bras gauche.

En 2010 et 2011, des fouilles à l'entrée de la grotte ont révélé la présence d'autres morceaux de la statue, et ont permis une nouvelle datation à 40 000 ans[2]. Sa reconstitution a été achevée en 2013[3]. La sculpture, recomposée à partir de plus de 300 fragments d'ivoire de mammouth, est maintenant presque complète[4].

Interprétation et découvertes similaires[modifier | modifier le code]

L'interprétation de la statuette est très difficile. Il y a plusieurs ressemblances avec certaines peintures pariétales françaises, montrant elles aussi des créatures hybrides (par exemple à la grotte Chauvet). Toutefois, celles-ci sont plus jeunes de plusieurs millénaires.

Une sculpture similaire, plus petite mais représentant également un homme-lion, a été trouvée dans la grotte de Hohle Fels, dans la même région, avec d'autres statuettes d'animaux et une Vénus. Datées de 40 000-35 000 ans[réf. nécessaire] avant le présent, ces statuettes relèvent de la culture aurignacienne, correspondant à l'arrivée de l'homme moderne en Europe, au tout début du Paléolithique supérieur[5].

Il est possible que l'homme-lion ait joué un rôle important dans la mythologie des humains du début du Paléolithique supérieur.

L'homme-lion est aujourd'hui exposé au musée (de) d'Ulm, en Allemagne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le lion des cavernes - Hominidés », sur www.hominides.com (consulté le 28 avril 2018)
  2. « L'homme lion, une sculpture de 35.000 ans », Franceinfo,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « New fragments of a 32,000-year-old figurine found », Stonepages.com, 24 avril 2011.
  4. Marc Azéma, Laurent Brasier Le beau livre de la préhistoire. De Toumaï à Lascaux, Dunod, 2016 - 420 pages p. 114
  5. (en) Nicholas J. Conard, « A female figurine from the basal Aurignacian of Hohle Fels Cave in southwestern Germany », Nature, no 459,‎ , p. 248-252 (ISSN 0028-0836, DOI 10.1038/nature07995, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]