Homme de Yamashita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Homme de Yamashita (en japonais 山下洞人, Yamashita Dōjin?) est le nom donné à des restes fossiles d'Homo sapiens, découverts en 1968 sur l'île d'Okinawa (Japon), et datés de 32 000 ± 1000 ans avant le présent (AP) [1],[2].

Découverte[modifier | modifier le code]

En 1968, dans la grotte de Yamashita Daiich, près de Yamashita-cho, sur l'île d'Okinawa (Archipel Ryūkyū), plusieurs ossements humains fossiles furent découverts, dont notamment un fémur et un tibia appartenant à un même individu.

Description[modifier | modifier le code]

Ces ossements ont été datés de 32.000 ans AP. Les deux os de la jambe appartiendraient à une petite fille de 7 ans. Les fossiles ont été appelés Yamashita Dojin (Homme de Yamashita)[3]. Ils ont été attribués à l'espèce Homo sapiens, quoiqu'une étude publiée peu avant 1999 indique que les ossements présenteraient certains traits morphologiques archaïques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kobayashi H., « TK-78 : Yamashita-cho Cave 1 », Radio carbon, vol. 13,‎ , p. 100
  2. (en) Matsu'ura Shuji, « Chronological Review of Pleistocene Human Remains from the Japanese Archipelago » [PDF], sur nichibun.repo.nii.ac.jp, (consulté le 10 janvier 2017), qui précise que la datation au Carbone 14, effectuée sur un échantillon de charbon, peut correspondre à l'âge de l'enfant.
  3. (en) H. Suzuki, « L'Homme de Yamashita-cho. Un homme fossile du Pléistocène de l'île d'Okinawa (en anglais) », Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris, sur persee.fr, (consulté le 10 janvier 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]