Homebrew Computer Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lettre d'information du club, septembre 1976

Le Homebrew Computer Club est un club d'informatique de la Silicon Valley entre 1975 et 1986. Des passionnés d'informatique s'y retrouvaient régulièrement, les plus célèbres d'entre eux sont Steve Jobs et Steve Wozniak, fondateurs d'Apple Inc.

C'est à cette association que Bill Gates envoie une lettre ouverte (An Open Letter to Hobbyists) en janvier 1976, accusant ses membres de vol.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le club est initié par Gordon French et Fred Moore, qui s’étaient rencontrés à Menlo Park et souhaitent alors rendre l’informatique plus facilement accessible au grand public. La première réunion a lieu dans le garage de French[1], pour l’arrivée d’un Altair 8800. Steve Wozniak raconte que cette rencontre l’a ensuite inspiré pour concevoir l’Apple I[2]. Un groupe se forme alors, constitué de passionnés d’électronique qui se rassemblent pour échanger des pièces détachées ou des circuits, et des conseils concernant la construction d’ordinateurs[3].

Les réunions suivantes ont lieu dans un amphithéâtre du Centre de l'accélérateur linéaire de Stanford[4], puis à l’auditorium Fairchild à Menlo Park[5] ; les participants poursuivent ces rencontres officielles par des séances officieuses de troc de composants sur un parking proche, ce genre d’activité étant interdit sur le campus universitaire.

Le pic d’activité a lieu en 1976, avec 250 participants aux réunions[6], mais décroît ensuite : en effet, l’industrie des ordinateurs personnels se développe, et le besoin de les construire ou de les bricoler soi-même diminue. Les passionnés des premières heures rejoignent pour la plupart des entreprises technologiques de la Silicon Valley, et des considérations stratégiques et économiques finissent par limiter la diffusion des connaissances[6].

Membres[modifier | modifier le code]

La plupart des membres sont des amateurs pourvus d’un bagage scientifique, notamment en électronique ou en programmation.

Parmi eux, on retrouve les fondateurs d’Apple, mais aussi Adam Osborne, futur fondateur d’Osborne Computer, et Jerry Lawson, à l’origine du premier système de cartouches de jeux vidéo pour la console Fairchild Channel F[7].

Dans la culture[modifier | modifier le code]

Le Homebrew Computer Club est dépeint dans des films comme Les Pirates de la Silicon Valley, sorti en 1999, et Jobs, un film biographique centré sur Steve Jobs et paru en 2013. Il apparaît aussi dans la série Les Cinglés de l'informatique produite par le réseau de télévision américain Public Broadcasting Service (PBS) en 1996.

Le livre L'Éthique des hackers y consacre également une partie.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « DigiBarn Events: Homebrew Computer Club 30 Year Retrospective @ VCF 8.0 (Nov 5-6, 2005) », sur www.digibarn.com (consulté le 29 avril 2017)
  2. (en) Steve Wozniak, iWoz, W.W. Norton & Company, (ISBN 978-0-393-33043-4), p. 150 :

    « After my first meeting, I started designing the computer that would later be known as the Apple I. It was that inspiring. »

  3. « Homebrew And How The Apple Came To Be », sur www.atariarchives.org (consulté le 29 avril 2017)
  4. (en) Paul Freiberger et Michael Swaine, Fire in the Valley: The Making of the Personal Computer
  5. (en) InfoWorld Media Group Inc, InfoWorld, InfoWorld Media Group, Inc., (lire en ligne), p. 17
  6. a et b (en) InfoWorld Media Group Inc, InfoWorld, InfoWorld Media Group, Inc., (lire en ligne), p. 44
  7. « VC&G | VC&G Interview: Jerry Lawson, Black Video Game Pioneer », sur www.vintagecomputing.com (consulté le 29 avril 2017)