Holzgau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville d’Autriche
Cet article est une ébauche concernant une ville d’Autriche.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Holzgau
Blason de Holzgau
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Land Drapeau du Tyrol Tyrol
District
(Bezirk)
Reutte
Conseillers municipaux 9
Maire Günter Blaas
Code postal A-6654 (Autriche)
Immatriculation RE
Indicatif 05633
Code Commune 70817
Démographie
Population 470 hab. (2001)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 15′ 50″ Nord 10° 20′ 50″ Est / 47.263889, 10.347222
Altitude 1 103 m
Superficie 3 610 ha = 36,1 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tyrol

Voir sur la carte administrative de la zone Tyrol
City locator 14.svg
Holzgau

Géolocalisation sur la carte : Autriche

Voir la carte administrative d'Autriche
City locator 14.svg
Holzgau

Géolocalisation sur la carte : Autriche

Voir la carte topographique d'Autriche
City locator 14.svg
Holzgau
Liens
Site web www.holzgau.tirol.gv.at

Holzgau est une commune autrichienne du Tyrol.

église: katholische Pfarrkirche Unsere Liebe Frau Mariae Himmelfahrt

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village principal de la commune se situe dans la vallée Lechtal sur le cours du ruisseau Höhenbach (de). Le village a été mentionné pour la première fois en 1315 comme Holzge, plus tard comme Holzgaw. En 1401 il devint une paroisse autonome.

Le village est surtout connu pour ses maisons ornées avec des décors baroques peints sur les façades (Lüftlmalerei). Certaines d'entre elles ont été rénovées à fond dans les dernières décennies[1],[Note 1].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
Le ruisseau Höhenbach traversant Holzgau
Chute d'eau Simms

Le musée régional donne une impression de la vie des générations antérieures dans la partie supérieure de la vallée Lechtal. La chute d'eau Simms fut créée au XIXe siècle par l'industriel britannique Frederick Richard Simms, fondateur de la société de construction automobile Daimler Motor Company.

Sites et culture[modifier | modifier le code]

Liste du patrimoine remarquable d'Holzgau (de), dont :

Le pont suspendu[modifier | modifier le code]

Long de 200,5 mètres et large de 1,2 mètre, le pont suspendu d’Holzgau (de), s’élève à 105 mètres au-dessus des gorges de la Höhenbach. Ce pont suspendu pour piétons, le plus haut, le plus long et le plus spectaculaire d’Autriche[2].

Le pont suspendu se trouve sur l’itinéraire du sentier de grande randonnée « Lechweg »[3] : long de 125 km, qui commence aux sources de la Lech, dans la petite ville de Lech am Arlberg, pour conduire aux chutes de la rivière, près de Füssen en Allemagne. La randonnée[4] comporte 15 étapes, à parcourir entre six à huit jours[5].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Le pont piétonnier, de type pont caténaire, est l'œuvre du cabinet d'architecture Walch de Reutte, et a été conçu pour pouvoir supporter la charge de 630 personnes (testé en charge en ).

Le pont d'un poids total de 22,8 tonnes, est supporté par des pylônes d'une hauteur de 5,2 mètres, sur lesquels sont tendus deux câbles principaux de soutien, de 50 millimètres de diamètre. La charge de rupture unitaire est de 280 tonnes. Ils sont fixés de chaque côté sur 6 ancrages rocheux souterrains, prévus pour une tension maximale unitaire de 26,5 tonnes.

Les coûts de construction se sont élevés à 560 000 euros pour le pont et 90 000 euros pour les voies d'accès, les études géologiques et structurelles. Les deux tiers des coûts ont été supportés par l'Union européenne et le Land du Tyrol[6]. Le pont a été inauguré le [7].

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Josef Strobl (né en 1974 à Holzgau) - ancien skieur de course autrichien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le Lüftlmalerei est une variante populaire du trompe-l'œil de style baroque, imitant des éléments architecturaux. Peuvent être intégrés, des représentations bibliques, des motifs classiques de l'art populaire de la vie rurale ou de la chasse, ainsi que des bannières avec devises. Les images sont réalisées, comme une fresque appliquée avec un enduit à la chaux naturelle, fraîche : la silicification des couleurs, qui consiste en une réaction chimique, entre le plâtre et la peinture, peut prendre un certain temps. Actuellement, d'autres techniques plus modernes sont utilisées, moins sensibles aux intempéries

Références[modifier | modifier le code]

  1. Grands reportages - Jean-Marc Porte, « Tyrol, la nouvelle vie de la Lech », sur www.grands-reportages.com,‎ (consulté le 24 août 2015)
  2. « Panoramique : le pont suspendu d'Holzgau », sur lechtal-info.com (consulté le 26 août 2015).
  3. (en) Lechweg, von der Quelle bis zum Fall (Lechweg, de la source à la chute), « The Lech route », sur lechweg.com (consulté le 26 août 2015).
  4. Tirol info, « Chemin de la Lech », sur fr.tyrol.com (consulté le 18 juin 2016).
  5. Autriche, s'échapper et revivre, « Pont suspendu d’Holzgau : frissons garantis ! », sur austria.info (consulté le 26 août 2015).
  6. (de) Naturpark Lechtal, « Die Holzgauer Hängebrücke (Le pont suspendu d’Holzgau) », sur lechtal.at (consulté le 31 mai 2016).
  7. (de) Naturpark Lechtal, « Einweihung der Holzgauer Hängebrücke (Inauguration du pont suspendu d'Holzgau) », sur lechtal.at (consulté le 31 mai 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :