Holothuria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Holothuria est un genre d'holothuries (ou « concombres de mer ») de la famille des Holothuriidae.

Description et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ce sont des holothuries benthiques à la silhouette cylindrique, vivant généralement dans des eaux peu profondes dont elles contribuent à la pureté en filtrant le sédiment. Leur corps est plus ou moins mou, et généralement hérissé de papilles dorsales ; la bouche est entourée d'une vingtaine de tentacules peltés (de 17 à 30[2]) qui servent à amener la nourriture (le sédiment) à la bouche. La plupart des espèces sont capables de se défendre en émettant des tubes de Cuvier.

Taxinomie et classification[modifier | modifier le code]

Au sein de la famille des Holothuriidae, on les distingue des Actinopyga par l'absence de dents anales (sauf pour le sous-genre Holothuria (Microthele)), ainsi que par la présence éventuelle de tubes de Cuvier, et des Bohadschia (toutes tropicales) par un corps généralement plus étiré. D'un point de vue squelettique, les genres Actinopyga et Bohadschia possèdent des spicules exclusivement en forme de bâtonnets, et les genres Holothuria et Labidodemas n'en ont jamais en forme de table[3].

Ce genre est le genre-type pour la famille des Holothuriidae, mais aussi pour toute la classe des holothuries : toutes les espèces actuelles y ont d'abord été classées, avant qu'il ne soit divisé en plusieurs genres, répartis en familles puis en ordres. Ce genre demeure donc un des plus abondants et diversifiés de tous les concombres de mer, mais il est désormais divisé en sous-genres, dont certains pourraient devenir des genres à part entière (comme ce fut le cas pour Pearsonothuria en 1984, sur la base d'analyses moléculaires par une équipe russe)[2].

Relations à l'Homme[modifier | modifier le code]

Toutes les holothuries sont absolument inoffensives, malgré l'aspect parfois spectaculaire de leur mode de défense à l'aide des tubes de Cuvier.

Plusieurs espèces de ce genre sont comestibles (une fois bien préparées), et certaines font l'objet d'une pêche intense et souvent peu régulée à destination du sud-est asiatique[4]. En conséquence, plusieurs espèces sont considérées comme vulnérables à l'extinction (Holothuria arenacava, Holothuria fuscogilva, Holothuria platei), d'autres « en danger d’extinction » (Holothuria lessoni, Holothuria nobilis, Holothuria scabra, Holothuria whitmaei)[5].

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon World Register of Marine Species (7 décembre 2013)[1] :

Selon ITIS (7 décembre 2013)[6] :



Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Steven W. Purcell, Yves Samyn et Chantal Conand, Commercially important sea cucumbers of the world, Rome, FAO Species Catalogue for Fishery Purposes No. 6, , 233 p. (ISBN 978-92-5-106719-2).
  • (en) Francis W.E. Rowe, A review of the family Holothuriidae (Holothuroidea : Aspidochirotida), vol. 18 n°4, Bulletin of the British Museum (Natural History), , 54 p. (www.vliz.be/imisdocs/publications/276172.pdf).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b World Register of Marine Species, consulté le 7 décembre 2013
  2. a et b (en) Francis W.E. Rowe, A review of the family Holothuriidae (Holothuroidea : Aspidochirotida), vol. 18 n°4, Bulletin of the British Museum (Natural History), , 54 p. (www.vliz.be/imisdocs/publications/276172.pdf).
  3. (en) « Family Holothuriidae », sur Marine Species Identification Portal.
  4. (en) Steven W. Purcell, Yves Samyn et Chantal Conand, Commercially important sea cucumbers of the world, Rome, FAO Species Catalogue for Fishery Purposes No. 6, , 233 p. (ISBN 978-92-5-106719-2).
  5. UICN, consulté le 31 mars 2015
  6. Integrated Taxonomic Information System (ITIS), www.itis.gov, CC0 https://doi.org/10.5066/F7KH0KBK, consulté le 7 décembre 2013