Holarrhena floribunda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Holarrhena floribunda
Description de cette image, également commentée ci-après
Spécimen collecté aux chutes d'Ekom au Cameroun.
Classification selon Tropicos
Règne Plantae
Classe Equisetopsida
Sous-classe Magnoliidae
Super-ordre Asteranae
Ordre Gentianales
Famille Apocynaceae
Genre Holarrhena

Espèce

Holarrhena floribunda
(G.Don) T.Durand & Schinz, 1896[1]

Synonymes

  • Holarrhena africana A.DC.[1]
  • Holarrhena floribunda var. tomentella H.Huber[1]
  • Holarrhena ovata A.DC.[1]
  • Holarrhena wulfsbergii Stapf[1]
  • Rondeletia floribunda G.Don[1]

Holarrhena floribunda, dont le nom commun est « Holarrhène » ou « Holarrhène du Sénégal » en français [2], est un arbre ou arbuste à latex de la famille des Apocynacées[2], que l’on retrouve du Sénégal au Cameroun, jusqu’à la République démocratique du Congo [3].

Description[modifier | modifier le code]

Stature
Holarrhena floribunda est un arbuste ou un arbre dont la taille peut atteindre 25 mètres de haut[2].
Bois et écorce
L'écorce est lisse chez les arbres jeunes, d’aspect liégeux chez les arbres adultes, de couleur gris pale à brun foncé[2].
Feuilles
Les feuilles sont simples, opposées, ovales ou elliptiques, de 8-13 cm[3].
Fleurs et fruits
Les fleurs bisexuelles sont blanches et parfumées. Le fruit est composé de 2 follicules minces, de 30–60 cm de long, pendants, de couleur gris pâle à brun foncé, contenant de nombreuses graines. Ces graines font de 11–16 mm de long et sont garnies d’une touffe de poils denses[2].

Usages[modifier | modifier le code]

Usages avérés en pharmacopée
Les racines s'utilisent en cas de coliques, gonorrhée, constipation, infections urinaires et stérilité (antiabortif), dysenterie, amibiase, hypertension, dermatose, ascite. Les racines et les feuilles peuvent aider lors des accouchements. L’écorce sert contre l’amibiase, la dysenterie, les coliques, les vomissements et l’insomnie. Les feuilles sont utilisées contre la diarrhée et la gonorrhée[3].
Usages agricoles, pastoraux et vétérinaires
Les feuilles sont utilisées comme galactagogue pour les bovins. L’arbre peut être employé en culture ornementale[3].
Usages domestiques, artisanaux et industriels
Le bois, facile à travailler, permet la confection d’ustensiles ménagers, de sièges, de sculptures, de cannes[3].

Liste des variétés[modifier | modifier le code]

Selon Tropicos (1 juillet 2020)[4] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

  • variété Holarrhena floribunda var. floribunda
  • variété Holarrhena floribunda var. tomentella H. Huber

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f The Plant List, consulté le 1 juillet 2020
  2. a b c d et e (en) Holarrhena floribunda, sur Plant Resources of Tropical Africa (consulté le 28 novembre 2016)
  3. a b c d et e Arbonnier, Michel. Arbres, arbustes et lianes des zones sèches d'Afrique de l’Ouest, Editions Quae, 2009.
  4. Tropicos, consulté le 1 juillet 2020

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Arbonnier, Michel. Arbres, arbustes et lianes des zones sèches d'Afrique de l’Ouest, Éditions Quae, 2009.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :