Hoedspruit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hoedspruit
Administration
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Limpopo
District Mopani
Municipalité Maruleng
Code postal 1380
Démographie
Population 3 157 hab. (2011)
Densité 131 hab./km2
Géographie
Coordonnées 24° 13′ sud, 30° 35′ est
Superficie 2 413 ha = 24,13 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Hoedspruit

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte topographique d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Hoedspruit

Hoedspruit (crique du chapeau en afrikaans) est une petite ville agricole du Limpopo en Afrique du Sud, située entre le parc national Kruger et le Blyde River Canyon.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Il fait référence au chapeau qu'un fermier boer, Dawid Johannes Joubert, perdit dans la crique d'une rivière qu'il baptisa Hoedspruit (l'actuelle Zandspruit). Le chapeau était à l'époque un couvre-chef indispensable pour se protéger du soleil. Il donna ce nom à la ferme qu'il développa au nord de la région d'Ohrigstad dans le Transvaal.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de 2011[1], la commune de Hoedspruit compte 3 157 résidents dont 52,30% issus de la communauté blanche d'Afrique du Sud. Les communautés bantouphones représentent 39,40% des résidents. La langue maternelle dominante est l'Afrikaans (44,70%) suivi par l’anglais (19,73%), le Sepedi (11,69%) et le Xitsonga (6,20%).

Education[modifier | modifier le code]

Hoedspruit possède plusieurs écoles primaires et secondaires.

  • Laerskool Drakensig
  • Hoespruit Christian School
  • Southern Cross Schools
  • Laerskool Mariepskop
  • Hoedspruit Independent College
  • Lowveld Academy
  • Hoedsruit Secondary School

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier propriétaire connu des terres de la ferme Hoedspruit est un boer nommé Dawid Johannes Joubert et arrivé dans le Lowveld en 1844.

En 1848, il enregistre sa propriété au bureau des terres de Ohrigstad plaçant ainsi officiellement Hoedspruit sur les cartes locales.

Ressources locales[modifier | modifier le code]

Hoedspruit vit du tourisme et de ses activités agricoles. Elle bénéficie de la présence de nombreuses réserves animalières privées situées à proximité et de sites touristiques importants (entre autres, le Parc national Kruger, le Blyde River Canyon, le Moholoholo Wildlife Rehab Centre[2] et le Hoedspruit Endangered Species Centre).

La région est aussi propice à l'agriculture (mangues, oranges, papayes, etc.).

Hoedspruit accueille également une base de la South African Air Force.

Hoedspruit héberge un journal, Kruger to Canyon[3].

Transports[modifier | modifier le code]

L'aérodrome d'Eastgate permet à Hoedspruit d'être accessible quotidiennement par avion depuis Johannesburg (1 heure de vol) et depuis Le Cap (2 heures quarante-cinq minutes [4]).

La gare de Hoedspruit est sur la ligne Tzaneen-Kaapmuiden.

Hoedspruit est accessible par route par la R531, la R40 et par la R527.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Hoedspruit », sur census2011.adrianfrith.com
  2. « Moholoholo Wildlife Rehab Centre - Hoedspruit - Ce qu'il faut savoir pour votre visite - TripAdvisor », sur www.tripadvisor.fr (consulté le 19 septembre 2017)
  3. « Welcome to Kruger 2 Canyon », sur www.kruger2canyon.co.za (consulté le 19 septembre 2017)
  4. « Hoedspruit Airport », sur www.eastgateairport.co.za (consulté le 18 septembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]