Hlybokaïe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hlybokaïe
Глыбокае
Blason de Hlybokaïe
Héraldique
Drapeau de Hlybokaïe
Drapeau
Image illustrative de l'article Hlybokaïe
Administration
Pays Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Subdivision Voblast de Vitebsk
Raïon Hlybokaïe
Code postal BY 211791 — 211792, 211800
Indicatif téléphonique +375 2156
Démographie
Population 18 481 hab. (2012)
Géographie
Coordonnées 55° 08′ N 27° 41′ E / 55.133, 27.683 ()55° 08′ Nord 27° 41′ Est / 55.133, 27.683 ()  
Divers
Première mention 1514
Statut Ville depuis 1940
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte administrative de Biélorussie
City locator 14.svg
Hlybokaïe

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte topographique de Biélorussie
City locator 14.svg
Hlybokaïe
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Hlybokaïe (en biélorusse : Глыбокае) ou Gloubokoïe (en russe : Глубокое ; en polonais : Głębokie) est une ville de la voblast de Vitebsk, en Biélorussie, et le centre administratif du raïon de Hlybokaïe. Sa population s'élevait à 18 481 habitants en 2012.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hlybokaïe se trouve à 81 km au sud-ouest Polatsk, à 136 km au nord de Minsk et à 159 km à l'ouest de Vitebsk.

Histoire[modifier | modifier le code]

Hlybokaïe est mentionnée en 1414 pour la première fois : c'est une place commerciale du grand-duché de Lituanie, favorisée par sa position géographique sur la vieille route de Smolensk et son pont sur la rivière Beriozovka, qui partageait la ville en deux. Une partie se trouvait dans la voïvodie de Vilna tandis que l'autre dépendait de la voïvodie de Polotsk. L'économie de Hlybokaïe reposait sur le commerce, avec des relations bien établies avec Riga, Koenigsberg, Vilnius et Varsovie. Aux XVIe et XVIIe siècles, il y avait un château, qui fut détruit pendant la grande guerre du Nord (1700-1721). Hlybokaïe et sa région devinrent russes à la suite de la deuxième partition de la Pologne, en 1793. La localité fut alors rattachée au gouvernement de Vilna. Elle comptait une communauté juive de 755 personnes en 1766, qui atteignit 3 917 personnes en 1897, soit 70 pour cent de la population totale.

À la fin de la Première Guerre mondiale, Hlybokaïe fut occupée par l'armée allemande de février à , puis d' à par l'armée polonaise. Des combats eurent lieu près de la ville entre l'Armée rouge et l'armée polonaise le . Hlybokaïe redevint polonaise après la signature du traité de Riga (1921) et fut rattachée à la voïvodie de Vilna. En , elle fut occupée par l'Armée rouge puis annexée à l'Union soviétique. Le , Hlybokaïe accéda au statut de ville et devint le centre administratif d'un raïon de la république socialiste soviétique de Biélorussie.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle fut occupée par l'Allemagne nazie du au . Outre le siège régional de l'administration allemande du Reichskommissariat Ostland, on y trouvait une importante garnison, des entrepôts militaires et un camp de prisonniers où périrent plus de 37 000 militaires soviétiques. Dans les premiers jours de le ghetto de Hlybokaïe est mis en place. Les Allemands obligèrent 6 000 Juifs à s'y entasser. Le , un premier groupe de 105 Juifs fut exécuté. Le , environ 2 000 Juifs considérés comme impropres au travail furent assassinés dans la forêt de Borek. Alors que l'activité des partisans prenait de l'ampleur dans les environs de la ville, les Allemands décidèrent la « liquidation » du ghetto de Hlybokaïe, un des derniers ghettos de Biélorussie encore en place (19 et ). Mais comme ils se heurtèrent à une résistance armée, ils incendièrent le ghetto, laissant 3 800 morts. Un certain nombre de Juifs parvinrent néanmoins à rejoindre les unités de partisans qui opéraient dans les forêts de la région.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population [1] :

Évolution démographique
1861 1879 1897* 1917 1939* 1959*
2 161 4 084 5 564 589 9 700 7 359
1970* 1979* 1989* 1999* 2009* 2012
11 928 15 387 17 019 19 500 18 082 18 481


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) Recensements de 1959, 1970 et 1979 sur www.webgeo.ru(en) Population depuis 1979 sur citypopulation.de

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]