Historique du parcours européen de l'AS Monaco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page présente l'historique complet des matchs disputés par l'AS Monaco en coupe d'Europe depuis 1961.

Repères historiques[modifier | modifier le code]

Participations constantes mais sans succès (1961-1988)[modifier | modifier le code]

Quelques épopées : finale et demi-finales (1988-1998)[modifier | modifier le code]

De nouveau qualifié pour cette compétition la saison suivante, l'ASM élimine d'abord les Écossais de St Johnston au premier tour 3-0, 3-3, au second tour le Widzew Lodz, puis en seizièmes de finale les Grecs de l'AEK Athènes, 2-2, 0-1. Mais malgré les talentueux Trézéguet, Barthez et consors[style à revoir], le club tombe une nouvelle fois au stade des huitièmes de finale, face aux club espagnol émergent du Réal de Majorque. Mais c'est pour mieux se concentrer dans la course au titre de champion de France.[réf. nécessaire] C'est ainsi qu'il retrouve la Ligue des champions pour la saison 2000-2001. Il se retrouve dans un groupe, à première vue, pour le moins abordable, avec comme seul "poids lourds" le vainqueur de la dernière Coupe UEFA, Galatasaray, sinon les Écossais du Glasgow Rangers et les modestes Autrichiens du Sturm Graz. Mais les Monégasques déçoivent, terminant bon dernier du groupe avec seulement 4 points. Par la suite de cette nouvelle campagne européenne désastreuse, le club tombe dans le ventre mou de la Ligue 1[Quoi ?], loupant l'Europe[style à revoir] deux saisons de suite.

Finale de Ligue des champions (2003-2004)[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg Cette section est trop longue. Elle pourrait gagner à être raccourcie ou répartie en plusieurs sous-sections.
Il est également possible que sa longueur crée un déséquilibre dans l'article, au point d'en compromettre la neutralité en accordant à un aspect du sujet une importance disproportionnée.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Après avoir terminé 2e du championnat en 2003 à un point de Lyon, l'AS Monaco retrouve la Ligue des champions. Le tirage au sort du premier tour est jugé à l'époque très difficile avec des équipes expérimentées.

Lors du premier match, Monaco se déplaçait à Eindhoven. Dès la 31e minute, Rothen, sur un coup-franc côté gauche, adresse une passe décisive à Morientes qui place le ballon au fond des filets sur une tête plongeante. À la 56e minute, c'est Édouard Cissé qui trompe le gardien du PSV sur une récupération au milieu de terrain et après un appui sur Morientes. La réduction du score sur un coup franc de Wilfred Bouma à la 65e minute n'y changera rien, l'ASM remporte son premier match à l'extérieur 2-1 et signe ainsi la première victoire française sur le terrain d'Eindhoven. Dans le même temps, La Corogne fait match nul à Athènes un but partout.

Quinze jours plus tard, Monaco reçoit l'AEK. Dès la 23e, le capitaine Ludovic Giuly ouvre le score d'une demi-volée sur un centre de Patrice Évra. Cinq minutes plus tard Morientes, double la mise sur un corner de Rothen dans un premier temps propulsé sur la transversale par Sébastien Squillaci. À la 56e minute Morientes réitère sur corner. Et c'est Dado Prso qui enfonce le clou à la 86e. Le score est sans appel ; 4-0. Dans l'autre match le Deportivo s'est défait du PSV ; 2-0.

En déplacement à La Corogne, dans un match fermé, l'ASM se fait surprendre à la 83e par Tristan. Défaite 1-0. Dans le même temps, Eindhoven gagnait 1-0 sur la pelouse de l'AEK Athènes.

Les matchs retours débutent, et Monaco a d'ores et déjà l'occasion de prendre sa revanche sur La Corogne. Le club espagnol, pourtant meilleure défense de Liga, nouvelle grosse écurie, parmi les favoris à la victoire finale, va vivre la pire humiliation de son histoire. Au bout de deux minutes Rothen ouvre le score d'un tir lobé. À la 11e minutes, Giuly dribble le gardien sur un lancement de Lucas Bernardi et double la mise. Sur deux coups de pieds arrêtés de Rothen, Prso marque à la 26e et à la 30e. À la 39e Tristan réduit l'écart. Prso lui répond à la 47. Plasil marque une minute plus tard, et Scaloni lui répond pour la Corogne. À la 49e, Prso inscrit son quatrième but de la soirée pour Monaco. Cissé conclut la marque à la 67e pour l'ASM. Au cours d'un match complètement fou, Monaco l'emporte 8-3, pendant que le PSV s'impose 2-0 face à Athènes.

Monaco qui reçoit le PSV, ouvre le score par Morientes à la suite d'un corner à la 34e. Le PSV égalise à la 84e par Vennegoor. Dans l'autre match le Deportivo gagne trois zéro face à Athènes qui n'a toujours pas gagné un match.

Grâce à son énorme différence de but, Monaco est quasiment qualifié en arrivant sur le terrain de l'AEK. Dans ce match, aucune des deux équipes ne parviendra à marquer. Le PSV bat la Corogne 3-2, mais ne parvient pas à se qualifier.

L'ASM termine premier de son groupe devant le Deportivo la Corogne et se qualifie pour les huitième de finale, tout comme Lyon. Marseille, troisième club français en lice, est reversé en Coupe de l'UEFA.

L'AS Monaco tombe contre le club russe du Lokomotiv Moscou. Le tirage au sort parait clément à première vue.

Monaco se rend à Moscou en plein mois de février, autant dire que la température est loin d'être douce. Cueilli à froid, Monaco se fait surprendre, Izmailov ouvre le score à la 32e et Maminov double la mise à la 59e. L'ASM doit se contenter de réduire l'écart par Morientes à la 69e. Monaco s'incline avec les honneurs, mais a manqué d'encaisser un troisième but en fin de match, ce qui aurait compliqué les choses.

Au début du match, Monaco est éliminé de la Ligue des champions. La tension est à son comble, à l'image du pénalty de Prso détourné par le gardien russe. À l'heure de jeu, le score est toujours de 0-0, quand soudain après un cafouillage dans la surface avec Adebayor, Prso marque du gauche et délivre son équipe. Le score ne bougera plus, Monaco est qualifié pour les quarts de finale.

Avant le tirage au sort le capitaine monégasque Ludovic Giuly avait souhaité tout sauf le Real Madrid. En effet, à l'époque, le club madrilène est au sommet de son art. Ce sont encore les galactiques que seules les très grosses écuries peuvent vaincre. Le numéro 8 monégasque ne sera pas chanceux, puisque le tirage au sort désigne les coéquipiers de Zidane comme futurs adversaires des rouges et blancs.

Pour une partie des joueurs, c'est la première fois qu'ils disputent la Ligue des champions, et l'arrivée à Santiago Bernabéu n'est qu'émerveillement. Le match débute avec le retour de Squillaci, qui était blessé au dernier match. Dès les première minutes, le Real prend le jeu à son compte. Après de nombreuses occasions, et après avoir heurté le montant, le score est toujours de 0-0 alors que la mi-temps approche. C'est alors que Sébastien Squillaci sur un cafouillage dans la surface ouvre le score d'un tacle glissé. ('43) Monaco mène un zéro à la pause, contre le cours du jeu. La deuxième période débute à peine que Helguera égalise sur un corner tiré par Beckham. À la 70e, Zidane reprend une frappe de Figo stoppée par Roma. Deux-un pour le Real. Le but est accordé alors que Zizou était pourtant hors-jeu. Sept minutes plus tard, l'arbitre accorde un penalty au Real à la suite d'un tacle de Squillaci. Le tir de Figo est repoussé par Roma, mais le portugais parvient à reprendre de la tête. Trois buts à un pour le club espagnol. Ronaldo conclut pour le Real pour la quatrième fois à la 81e, sur un service de Zidane. Morientes, prêté à Monaco par le Real, parvient à réduire l'écart deux minutes plus tard d'une tête hors de portée de Casillas. Monaco s'incline donc 4-2 à Madrid, et c'est logique.

Le match retour commence sur des bases plus solides pour l'ASM qui est plutôt dominatrice en ce début de rencontre. Pourtant c'est bien le Real qui ouvre le score par Raúl à la 36e. Monaco doit maintenant marquer trois fois pour se qualifier, sans encaisser de but. L'ASM réagit aussitôt. Giuly trompe Casillas d'une volée à l'entrée de la surface (45'). Dès la reprise, les monégasques reprennent de plus belle. Morientes trompe son ancien coéquipier d'une tête piquée pleine lucarne. Après plusieurs occasions importantes, l'ASM voit enfin le bout du tunnel. À la 66e, Ibarra se présente face à Roberto Carlos. Il frappe au but à l'entrée de la surface. Casillas plonge, mais Giuly surgit et détourne la frappe d'une talonnade d'anthologie. Le gardien espagnol est battu et à cet instant, l'AS Monaco est qualifié. Le Real réduira l'écart par Raúl, mais le but est logiquement refusé pour un hors-jeu. L'ASM heurtera le poteau, mais le score n'évoluera pas, l'ASM est en demi-finale de la LDC. Dans le même temps, l'OL est évincé par Porto. Monaco est le dernier représentant français en Ligue des champions.

Le tirage au sort réserve une autre grosse écurie, les Blues de Chelsea. L'autre match opposera Porto à La Corogne.

Le match aller a lieu à Monaco dans un stade comble. Et Monaco veut faire plaisir à ses supporters. Prso ouvre d'ailleurs le score de la tête dès la 17e minute. Seulement ce but fait réagir les anglais. L'argentin Crespo égalise cinq minutes plus tard. À la mi-temps les deux équipes sont toujours à égalité. À la 49e, Desailly donne un coup de coude à Morientes dans la surface, mais l'arbitre ne siffle pas. À la 51e minute, Makelele abuse l'arbitre en simulant une agression de Zikos. Le Grec est honteusement expulsé. Ces injustices vont galvaniser les Monégasques. Les assauts au but se multiplient. À la 77e sur une passe de Giuly, Morientes fusille le gardien de Chelsea du droit. L'ASM reprend l'avantage. Nonda qui vient de rentrer marque sur son premier ballon (après 20 secondes de jeu) à la 81e. 3-1 score final.

Pendant les 44 premières minutes, Chelsea a bien réalisé le match parfait que Claudio Ranieri avait appelé de ses vœux avant la rencontre. Alliant le côté direct du jeu britannique à la qualité technique de ses joueurs comme Cole, Bridge ou Lampard, insistant dans le domaine aérien malgré les bonnes répliques de Rodriguez, l'équipe anglaise a imprimé à la rencontre un rythme trop élevé pour une équipe monégasque alors intermittente. Face à une machine si volontaire, que Gallas avait bien réintégrée, l'ASM a donné l'impression de vouloir laisser passer l'orage des vingt premières minutes. L'ennui, c'est que ce pressing fou s'est prolongé avec une efficacité méritée. Il a fallu un splendide centre-tir du gauche de Gronkjaer dans la lucarne pour voir Chelsea récompensé de ses efforts (22e), puis une frappe de Lampard de près, bien servi par Gudjohnsen (44e) pour placer les Blues dans une position hyper favorable.

Soutenue par la solidité de Roma, irréprochable dans les buts et impérial en plusieurs occasions (devant Hasselbaink, 10e, et surtout Lampard, 36e, Monaco a réagi avec un courage remarquable, une foi inébranlable. Un superbe travail de Rothen - auteur d'une performance gigantesque et agressé par Johnson à la 82e - permettait au gaucher de centrer sur Morientes, dont la tête heurtait le poteau droit avant de revenir sur le bras de l'heureux Ibarra (45e). Morientes, l'un des rares Monégasques à émerger pendant la tempête, avait déjà trouvé le poteau (25e) et manqué une occasion en or sur des services de l'incontournable Rothen (41e), créant une évidente frustation autant qu'un encouragement bienheureux. Trop tendre au milieu, avec un quatuor Ibarra, Cissé, Giuly, et Bernardi totalement étouffé par des Britanniques, l'ASM a retrouvé, en un flash, une fraîcheur qui a déteint sur le début de la seconde période et scellé le sort de cette deuxième demi-finale.

Morientes envoyait l'ASM au paradis par une nouvelle réalisation, issue d'un une-deux d'école avec Bernardi (60e), une minute seulement après le dernier arrêt de Roma devant Lampard (59e). Plus rien ne serait comme avant. Tous les efforts londoniens parurent subitement bien vains, et Monaco, transcendé, conforté, sûr de son destin, s'en remettait à des contres dangereux par Prso (84e) ou Ibarra (89e). L'ASM disputera sa finale contre le FC Porto, bourreau des clubs français cette saison, Marseille en première phase (3-2, 2-1) et Lyon en quart de finale (2-0, 2-2). C'est un défi immense. À la portée d'une équipe qui était provisoirement reléguée en L2 deux saisons auparavant à la même époque.

Direction l'Allemagne pour une finale qui s'annonce haute en couleur entre 2 équipes inattendues en début de compétition. Les rouge et blanc sont vite refroidis par une blessure qui signe l'arrêt de cette époque glorieuse du club asémiste. Il s'agit d'un des symboles du club, Ludovic Giuly qui se blesse quelques minutes après le coup d'envoi. Il s'ensuit une finale décevante, les hommes de Didier Deschamps sont incapables de développer leur football (malgré quelques occasions sifflées hors-jeu) tandis que ceux de Mourinho enfilent 3 buts et soulèvent la coupe.

Retour à l'anonymat (2004-2014)[modifier | modifier le code]

Retour au premier plan (2014-)[modifier | modifier le code]

Saison par saison[modifier | modifier le code]

1961-1962[modifier | modifier le code]

Coupe des clubs champions européens 1961-1962

Tour préliminaire

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco France 4 - 6 Écosse Glasgow Rangers 2 - 3 2 - 3

1963-1964[modifier | modifier le code]

Coupe des clubs champions européens 1963-1964

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco France 8 - 3 Grèce AEK Athènes 7 - 2 1 - 1 *
*  - match aller à Nice

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Inter Milan Italie 4 - 1 France AS Monaco 1 - 0 3 - 1 *
*  - match retour à Marseille

1974-1975[modifier | modifier le code]

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 1974-1975

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Eintracht Francfort Drapeau de l'Allemagne 5 - 2 AS Monaco France 3 - 0 2 - 2

1978-1979[modifier | modifier le code]

Coupe des clubs champions européens 1978-1979

Tour préliminaire

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco France 3 - 2 Roumanie Steaua Bucarest 3 - 0 0 - 2

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Malmö FF Suède 1 - 0 France AS Monaco 0 - 0 1 - 0

1979-1980[modifier | modifier le code]

Coupe UEFA 1979-1980

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Chakhtior Donetsk Flag of the Soviet Union.svg 2 - 3 France AS Monaco 2 - 1 0 - 2

Deuxième tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Lokomotiv Sofia Flag of Bulgaria.svg 5 - 4 France AS Monaco 4 - 2 1 - 2

1980-1981[modifier | modifier le code]

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 1980-1981

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Valence CF Drapeau de l'Espagne 5 - 3 Drapeau de la France AS Monaco 2 - 0 3 - 3

1981-1982[modifier | modifier le code]

Coupe UEFA 1981-1982

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco France 4 - 6 Écosse Dundee United 2 - 5 2 - 1

1982-1983[modifier | modifier le code]

Coupe des clubs champions européens 1982-1983

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco France 0 - 2 Bulgarie FK CSKA Sofia 0 - 0 0 - 2 *
*  - match aller à Nice, match retour après prolongation

1984-1985[modifier | modifier le code]

Coupe UEFA 1984-1985

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco France 3 - 4 Bulgarie FK CSKA Sofia 2 - 2 1 - 2

1985-1986[modifier | modifier le code]

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 1985-1986

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco Drapeau de la France 2 - 3 Drapeau de la Roumanie Universitatea Craiova 2 - 0 0 - 3

1988-1989[modifier | modifier le code]

Coupe des clubs champions européens 1988-1989

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Valur Reykjavík Islande 1 - 2 France AS Monaco 1 - 0 0 - 2

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
FC Bruges Belgique 2 - 6 France AS Monaco 1 - 0 1 - 6

Quart de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco France 1 - 2 Turquie Galatasaray 0 - 1 1 - 1 *
*  - match retour à Cologne

1989-1990[modifier | modifier le code]

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 1989-1990

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
CF Belenenses Drapeau du Portugal 1 - 4 Drapeau de la France AS Monaco 1 - 1 0 - 3

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco Drapeau de la France 1 - 1 Allemagne de l'Est BFC Dynamo Berlin 0 - 0 1 - 1 *

* Monaco se qualifie grâce au but marqué à l'extérieur.

Quart de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Real Valladolid Drapeau de l'Espagne 0 - 0 Drapeau de la France AS Monaco 0 - 0 0 - 0 *

* Prolongation puis tirs au but au match retour.

Demi-finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco Drapeau de la France 2 - 4 Drapeau de l'Italie Sampdoria 2 - 2 0 - 2

1990-1991[modifier | modifier le code]

Coupe UEFA 1990-1991

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Roda JC Union Soviètique 2 - 6 France AS Monaco 1 - 3 1 - 3

Deuxième tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Tchernomorets Odessa Union Soviètique 0 - 1 France AS Monaco 0 - 0 0 - 1

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Torpedo Moscou Union Soviètique 4 - 2 France AS Monaco 2 - 1 2 - 1

1991-1992[modifier | modifier le code]

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 1991-1992

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Flag of Wales.svg Swansea City 1 - 10 France AS Monaco 1 - 2 0 - 8

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Suède IFK Norrköping 1 - 3 France AS Monaco 1 - 2 0 - 1

Quart de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Italie AS Rome 0 - 1 France AS Monaco 0 - 0 0 - 1

Demi-finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
France AS Monaco 3 - 3 Pays-Bas Feyenoord Rotterdam 1 - 1 2 - 2 *
*  Monaco se qualifie grâce au but marqué à l'extérieur.

Finale

Équipes RFA Werder Brême - France AS Monaco
Score 2 - 0
Date
Stade Estádio da Luz, Lisbonne
15 500 spectateurs
Arbitre Italy M. D'Elia
Buts 41' Klaus Allofs 1 - 0, 54' Wynton Rufer 2 - 0
Werder Brême Jürgen Rollmann - Manfred Bockenfeld, Uli Borowka, Rune Bratseth, Thomas Wolter (34' Thomas Schaaf) - Dieter Eilts, Mirko Votava, Marco Bode, Frank Neubarth (75' Stefan Kohn), Wynton Rufer, Klaus Allofs
Entraîneur : Otto Rehhagel.
AS Monaco Jean-Luc Ettori - Patrick Valéry (62' Youri Djorkaeff), Emmanuel Petit, Roger Mendy, Luc Sonor - Jérôme Gnako, Gil Rui Barros, Marcel Dib, Gérald Passi - Youssouf Fofana (59' Benjamin Clément), George Weah
Entraîneur : Arsène Wenger.

1992-1993[modifier | modifier le code]

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 1992-1993

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Miedź Legnica Drapeau de la Pologne 0 - 1 Drapeau de la France AS Monaco 0 - 1 0 - 0

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco Drapeau de la France 0 - 1 Drapeau de la Grèce Olympiakos Le Pirée 0 - 1 0 - 0

1993-1994[modifier | modifier le code]

Ligue des champions 1993-1994

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco France 2 - 1 Grèce AEK Athènes 1 - 0 1 - 1

Deuxième tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco France 4 - 2 Roumanie Steaua Bucarest 4 - 1 0 - 1

Phase de groupe : Groupe A

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de la Russie Spartak Moscou 4 - 1
Drapeau de l'Espagne FC Barcelone Drapeau de la France AS Monaco 2 - 0
Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de la Turquie Galatasaray 3 - 0
Drapeau de la Turquie Galatasaray Drapeau de la France AS Monaco 0 - 2
Drapeau de la Russie Spartak Moscou Drapeau de la France AS Monaco 0 - 0
Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de l'Espagne FC Barcelone 0 - 1
Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er Espagne FC Barcelone 10 6 4 2 0 13 3 +10
2e France AS Monaco 7 6 3 1 2 9 4 +5
3e RussieRussie Spartak Moscou 5 6 1 3 2 6 12 -6
4e Turquie Galatasaray 2 6 0 2 4 1 10 -9

Demi-finale

Équipe 1 Score Équipe 2
Milan AC Italie 3 - 0 France AS Monaco

Les demi-finales, opposant le vainqueur de chaque groupe au deuxième de l'autre groupe, se jouent en un seul match, sur le terrain du vainqueur du groupe.

1995-1996[modifier | modifier le code]

Coupe UEFA 1995-1996

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco France 1 - 3 Angleterre Leeds United 0 - 3 1 - 0

1996-1997[modifier | modifier le code]

Coupe UEFA 1996-1997

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
KS Hutnik Cracovie Drapeau de la Pologne 1 - 4 Drapeau de la France AS Monaco 0 - 1 1 - 3

Deuxième tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Borussia Mönchengladbach Drapeau de l'Allemagne 3 - 4 Drapeau de la France AS Monaco 2 - 4 1 - 0

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco France 5 - 0 Allemagne Hambourg SV 3 - 0 2 - 0

Quart de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Newcastle United Angleterre 0 - 4 France AS Monaco 0 - 1 0 - 3

Demi-finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Inter Milan Italie 3 - 2 France AS Monaco 3 - 1 0 - 1

1997-1998[modifier | modifier le code]

Ligue des champions 1997-1998

Phase de groupe : Groupe F

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat
17 septembre 1997 Drapeau du Portugal Sporting Portugal Drapeau de la France AS Monaco 3 - 0
1er octobre 1997 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen 4 - 0
22 octobre 1997 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de la Belgique Lierse SK 5 - 1
5 novembre 1997 Drapeau de la Belgique Lierse SK Drapeau de la France AS Monaco 0 - 1
26 novembre 1997 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau du Portugal Sporting Portugal 3 - 2
10 décembre 1997 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Drapeau de la France AS Monaco 2 - 2
Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er France AS Monaco 13 6 4 1 1 15 8 +7
2e Allemagne Bayer Leverkusen 13 6 4 1 1 11 7 +4
3e Portugal Sporting Portugal 7 6 2 1 3 9 11 -2
4e Belgique Lierse SK 1 6 0 1 5 3 12 -9

Quart de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco France 1 - 1 Angleterre Manchester United 0 - 0 1 - 1 *
*  - Monaco se qualifie grâce au but marqué à l'extérieur.

Demi-finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
1er avril 1998
Retour
15 avril 1998
Juventus Italie 6 - 4 France AS Monaco 4 - 1 2 - 3

1998-1999[modifier | modifier le code]

Coupe UEFA 1998-1999

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
ŁKS Łódź Drapeau de la Pologne 1 - 3 Drapeau de la France AS Monaco 1 - 3 0 - 0

Deuxième tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Grazer AK Drapeau de l'Autriche 3 - 7 Drapeau de la France AS Monaco 3 - 3 0 - 4

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco France 2 - 3 France Olympique de Marseille 2 - 2 0 - 1

1999-2000[modifier | modifier le code]

Coupe UEFA 1999-2000

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco France 6 - 3 Écosse St Johnstone 3 - 0 3 - 3

Deuxième tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Widzew Łódź Drapeau de la Pologne 1 - 4 Drapeau de la France AS Monaco 0 - 1 1 - 3

Seizième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AEK Athènes Grèce 2 - 3 France AS Monaco 2 - 2 0 - 1

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
RCD Majorque Espagne 4 - 2 France AS Monaco 4 - 1 0 - 1

2000-2001[modifier | modifier le code]

Ligue des champions 2000-2001

Phase de groupe : Groupe D

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat
12 septembre 2000 Drapeau de la Turquie Galatasaray Drapeau de la France AS Monaco 3 - 2
20 septembre 2000 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau : Écosse Glasgow Rangers 0 - 1
27 septembre 2000 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de l'Autriche SK Sturm Graz 5 - 0
17 octobre 2000 Drapeau de l'Autriche SK Sturm Graz Drapeau de la France AS Monaco 2 - 0
25 octobre 2000 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de la Turquie Galatasaray 4 - 2
7 novembre 2000 Drapeau : Écosse Glasgow Rangers Drapeau de la France AS Monaco 2 - 2
Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er Autriche SK Sturm Graz 10 6 3 1 2 9 12 -3
2e Turquie Galatasaray 8 6 2 2 2 10 13 -3
3e Écosse Glasgow Rangers 8 6 2 2 2 10 7 +3
4e France AS Monaco 7 6 2 1 3 13 10 +3

NB : Galatasaray termine devant le Glasgow Rangers grâce aux confrontations directes

2003-2004[modifier | modifier le code]

Ligue des champions 2003-2004

Phase de groupe : Groupe C

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat
17 septembre 2003 Drapeau des Pays-Bas PSV Eindhoven Drapeau de la France AS Monaco 1 - 2
30 septembre 2003 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de la Grèce AEK Athènes 4 - 0
21 octobre 2003 Drapeau de l'Espagne Deportivo La Corogne Drapeau de la France AS Monaco 1 - 0
5 novembre 2003 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de l'Espagne Deportivo La Corogne 8 - 3
25 novembre 2003 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau des Pays-Bas PSV Eindhoven 1 - 1
10 décembre 2003 Drapeau de la Grèce AEK Athènes Drapeau de la France AS Monaco 0 - 0


Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er France AS Monaco 11 6 3 2 1 15 6 +9
2e Espagne Deportivo La Corogne 10 6 3 1 2 12 12 0
3e Pays-Bas PSV Eindhoven 10 6 3 1 2 8 7 +1
4e Grèce AEK Athènes 2 6 0 2 4 1 11 -10

NB : Le Deportivo La Corogne termine devant le PSV Eindhoven grâce aux confrontations directes

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
24 février 2004
Retour
10 mars 2004
MFK Lokomotiv RussieRussie 2 - 2 France AS Monaco 2 - 1 0 - 1 *
*  - Monaco se qualifie grâce au but marqué à l'extérieur.

Quart de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
24 mars 2004
Retour
6 avril 2004
Real Madrid Espagne 5 - 5 France AS Monaco 4 - 2 1 - 3 *
*  - Monaco se qualifie grâce au nombre de buts marqués à l'extérieur.

Demi-finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
20 avril 2004
Retour
5 mai 2004
AS Monaco France 5 - 3 Angleterre Chelsea 3 - 1 2 - 2

Effectif[modifier | modifier le code]

Nom Naissance Nationalité sportive Poste
Gardiens de but
29 Tony Sylva 17 mai 1975 Drapeau du Sénégal Sénégal Portier
30 Flavio Roma 21 juin 1974 Drapeau de l'Italie Italie Portier
Défenseurs
3 Patrice Évra 15 mai 1981 Drapeau de la France France Arrière gauche
4 Hugo Ibarra 1er avril 1974 Drapeau de l'Argentine Argentine Arrière droit
19 Sébastien Squillaci 11 août 1980 Drapeau de la France France Arrière central
27 Julien Rodriguez 16 juin 1978 Drapeau de la France France Arrière central
32 Gaël Givet 9 octobre 1981 Drapeau de la France France Arrière central
35 Hassan El-Fakiri 18 avril 1976 Drapeau de la Norvège Norvège Arrière latéral
Milieux de terrain
6 Jaroslav Plašil 5 janvier 1982 Drapeau de la République tchèque République tchèque Milieu relayeur
7 Lucas Bernardi 27 septembre 1977 Drapeau de l'Argentine Argentine Drapeau de l'Italie Italie Milieu récupérateur
8 Ludovic Giuly (cap.) 10 juillet 1976 Drapeau de la France France Milieu droit
14 Édouard Cissé 30 mars 1978 Drapeau de la France France Milieu relayeur
15 Andréas Zíkos 1er juin 1974 Drapeau de la Grèce Grèce Milieu défensif
25 Jérôme Rothen 31 mars 1978 Drapeau de la France France Milieu gauche
37 Sébastien Carole 8 septembre 1982 Drapeau de la France France Milieu offensif
Attaquants
9 Dado Prso 5 novembre 1974 Drapeau de la Croatie Croatie Avant-centre
10 Fernando Morientes 5 avril 1976 Drapeau de l'Espagne Espagne Avant-centre
18 Shabani Nonda 6 mars 1977 Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo Avant-centre
24 Emmanuel Adebayor 26 février 1984 Drapeau du Togo Togo Avant-centre
26 Souleymane Camara 22 décembre 1982 Drapeau du Sénégal Sénégal Avant-centre
Entraîneurs
XX Didier Deschamps 15 octobre 1968 Drapeau de la France France Entraîneur
XX Jean Petit 25 septembre 1949 Drapeau de la France France Entraîneur adjoint

Finale

Équipes Portugal FC Porto - AS Monaco France
Score 3 – 0 (1 – 0)
Date
Stade Arena AufSchalke, Gelsenkirchen
52 000 spectateurs
Arbitre Danemark Kim Milton Nielsen
Buts 39' Carlos Alberto 1-0, 71' Deco 2-0, 75' Dmitri Alenichev 3-0
FC Porto Vítor Baía ; Paulo Ferreira, Jorge Costa, Ricardo Carvalho, Nuno Valente ; Pedro Mendes, Francisco Costinha, Maniche ; Deco (85' Pedro Emanuel) ; Carlos Alberto (60' Dmitri Alenichev), Derlei (78' Benedict McCarthy)
Entraîneur : José Mourinho
AS Monaco Flavio Roma ; Hugo Ibarra, Julien Rodriguez, Gaël Givet (73' Sébastien Squillaci), Patrice Évra ; Édouard Cissé (64' Shabani Nonda), Lucas Bernardi, Andréas Zíkos ; Ludovic Giuly (23' Dado Prso), Jérôme Rothen ; Fernando Morientes
Entraîneur : Didier Deschamps

2004-2005[modifier | modifier le code]

Ligue des champions 2004-2005

Troisième tour préliminaire

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
11 août 2004
Retour
24 août 2004
ND Gorica Slovénie 0 - 9 France AS Monaco 0 - 3 0 - 6

Phase de groupe : Groupe A

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat
15 septembre 2004 Drapeau de l'Angleterre Liverpool Drapeau de la France AS Monaco 2 - 0
28 septembre 2004 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de l'Espagne Deportivo La Corogne 2 - 0
19 octobre 2004 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de la Grèce Olympiakos 2 - 1
3 novembre 2004 Drapeau de la Grèce Olympiakos Drapeau de la France AS Monaco 1 - 0
23 novembre 2004 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de l'Angleterre Liverpool 1 - 0
8 décembre 2004 Drapeau de l'Espagne Deportivo La Corogne Drapeau de la France AS Monaco 0 - 5
Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er France AS Monaco 12 6 4 0 2 10 4 +6
2e Angleterre Liverpool 10 6 3 1 2 6 3 +3
3e Grèce Olympiakos 10 6 3 1 2 5 5 0
4e Espagne Deportivo La Corogne 2 6 0 2 4 0 9 -9

NB : Liverpool termine devant Olympiakos grâce à sa meilleure différence de buts dans les confrontations directes

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
22 février 2005
Retour
9 mars 2005
PSV Eindhoven Pays-Bas 3 - 0 France AS Monaco 1 - 0 2 - 0

2005-2006[modifier | modifier le code]

Ligue des champions 2005-2006

Troisième tour préliminaire

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
9 août 2005
Retour
24 août 2005
Betis Séville Flag of Spain.svg 3 - 2 Flag of France.svg AS Monaco 1 - 0 2 - 2

Coupe UEFA 2005-2006

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
15 septembre 2005
Retour
29 septembre 2005
AS Monaco France 5 - 1 Pays-Bas Willem II Tilburg 2 - 0 3 - 1

Phase de groupe : Groupe A

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat Lieu
20 octobre 2005 Drapeau de la Norvège Viking Stavanger Drapeau de la France AS Monaco 1 - 0 Viking Stadion
24 novembre 2005 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de l'Allemagne Hambourg SV 2 - 0 Stade Louis-II
30 novembre 2005 Drapeau de la République tchèque Slavia Prague Drapeau de la France AS Monaco 0 - 2 Evzena Rošického
15 décembre 2005 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de la Bulgarie FK CSKA Sofia 2 - 1 Stade Louis-II
Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er France AS Monaco 9 4 3 0 1 6 2 +4
2e Allemagne Hambourg SV 9 4 3 0 1 5 2 +3
3e République tchèque Slavia Prague 4 4 1 1 2 6 8 -2
4e Norvège Viking Stavanger 4 4 1 1 2 3 6 -3
5e Bulgarie FK CSKA Sofia 3 4 1 0 3 5 7 -2

Seizième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
15 février 2006
Retour
23 février 2006
FC Bâle Suisse 2 - 1 France AS Monaco 1 - 0 1 - 1

2014-2015[modifier | modifier le code]

Ligue des champions 2014-2015

Phase de groupe : Groupe C

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat
16 septembre 2014 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen 1 - 0
1er octobre 2014 Drapeau de la Russie Zénith Saint-Pétersbourg Drapeau de la France AS Monaco 0 - 0
22 octobre 2014 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau du Portugal Benfica Lisbonne 0 - 0
4 novembre 2014 Drapeau du Portugal Benfica Lisbonne Drapeau de la France AS Monaco 1 - 0
26 novembre 2014 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Drapeau de la France AS Monaco 0 - 1
9 décembre 2014 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de la Russie Zénith Saint-Pétersbourg 2 - 0
Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er France AS Monaco 11 6 3 2 1 4 1 +3
2e Allemagne Bayer Leverkusen 10 6 3 1 2 7 4 +3
3e Russie Zénith Saint-Pétersbourg 7 6 2 1 3 4 6 -2
4e Portugal Benfica Lisbonne 5 6 1 2 3 2 6 -4

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
25 février 2015
Retour
17 mars 2015
Arsenal FC Angleterre 3 - 3 France AS Monaco 1 - 3 2 - 0
*  - Monaco se qualifie grâce aux buts marqués à l'extérieur.

Quart de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
14 avril 2015
Retour
22 avril 2015
Juventus Turin Italie 1 - 0 France AS Monaco 1 - 0 0 - 0

2015-2016[modifier | modifier le code]

Ligue des champions 2015-2016

Troisième tour de qualification

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
28 juillet 2015
Retour
4 août 2015
BSC Young Boys Suisse 1 - 7 France AS Monaco 1 - 3 0 - 4

Barrages

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
19 août 2015
Retour
25 août 2015
Valence CF Espagne 4 - 3 France AS Monaco 3 - 1 1 - 2

Ligue Europa 2015-2016

Phase de groupe : Groupe J

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat
17 septembre 2015 Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht Drapeau de la France AS Monaco 1 - 1
1er octobre 2015 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur 1 - 1
22 octobre 2015 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de l'Azerbaïdjan Qarabağ Ağdam 1 - 0
5 novembre 2015 Drapeau de l'Azerbaïdjan Qarabağ Ağdam Drapeau de la France AS Monaco 1 - 1
26 novembre 2015 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht 0 - 2
10 décembre 2015 Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur Drapeau de la France AS Monaco 4 - 1
Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er Angleterre Tottenham Hotspur 13 6 4 1 1 12 6 +6
2e Belgique RSC Anderlecht 10 6 3 1 2 8 6 +2
3e France AS Monaco 6 6 1 3 2 5 9 -4
4e Azerbaïdjan Qarabağ Ağdam 4 6 1 1 4 4 8 -2

2016-2017[modifier | modifier le code]

Ligue des champions 2016-2017

Troisième tour de qualification

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
27 juillet 2016
Retour
3 août 2016
Fenerbahçe SK Turquie 3 - 4 France AS Monaco 2 - 1 1 - 3

Barrages

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
17 août 2016
Retour
23 août 2016
Villarreal CF Espagne 1 - 3 France AS Monaco 1 - 2 0 - 1

Phase de groupe : Groupe E

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat
14 septembre 2016 Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur Drapeau de la France AS Monaco 1 - 2
27 septembre 2016 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen 1 - 1
18 octobre 2016 Drapeau de la Russie CSKA Moscou Drapeau de la France AS Monaco 1 - 1
2 novembre 2016 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de la Russie CSKA Moscou 3 - 0
22 novembre 2016 Drapeau de la France AS Monaco Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur 2 - 1
7 décembre 2016 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Drapeau de la France AS Monaco 3 - 0
Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er France AS Monaco 11 6 3 2 1 9 7 +2
2e Allemagne Bayer Leverkusen 10 6 2 4 0 8 4 +4
3e Angleterre Tottenham Hotspur 7 6 2 1 3 6 6 0
4e Russie CSKA Moscou 3 6 0 3 3 5 11 -6

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
21 février 2017
Retour
15 mars 2017
Manchester City Angleterre 6 - 6 France AS Monaco 5 - 3 1 - 3
*  - Monaco se qualifie grâce aux buts marqués à l'extérieur.

Adversaires européens[modifier | modifier le code]

Bilan des buteurs[modifier | modifier le code]

Nom Nombre de buts
Victor Ikpeba Drapeau : Nigeria 14
Marco Simone Drapeau : Italie 12
George Weah Drapeau : Libéria 12
Fernando Morientes Drapeau : Espagne 9
Ludovic Giuly Drapeau : France 8
Thierry Henry Drapeau : France 8
Dado Pršo Drapeau : Croatie 8
David Trezeguet Drapeau : France 8
Radamel Falcao Drapeau : Colombie 6
Delio Onnis Drapeau : Argentine 6
Gerald Passi Drapeau : France 6
Emmanuel Adebayor Drapeau : Togo 5
Sonny Anderson Drapeau : Brésil 5
Ernesto Javier Chevantón Drapeau : Uruguay 5
Youri Djorkaeff Drapeau : France 5
Robert Špehar Drapeau : Croatie 5
Lucien Cossou Drapeau : France 4
Ramón Díaz Drapeau : Argentine 4
Fabinho Drapeau : Brésil 4
Youssouf Fofana Drapeau : Côte d'Ivoire 4
Mohamed Kallon Drapeau : Sierra Leone 4
Jürgen Klinsmann Drapeau : Allemagne 4
Shabani Nonda Drapeau : République démocratique du Congo 4
Jean Petit Drapeau : France 4
Gil Rui Barros Drapeau : Portugal 4
Javier Saviola Drapeau : Argentine 4
Ali Benarbia Drapeau : Algérie 3
Bruno Bellone Drapeau : France 3
Yvon Douis Drapeau : France 3
Stephan El Shaarawy Drapeau : Italie 3
Bernard Genghini Drapeau : France 3
Valère Germain Drapeau : France 3
André Hess Drapeau : France 3
Toifilou Maoulida Drapeau : France 3
Bernardo Silva Drapeau : Portugal 3
Ivan Cavaleiro Drapeau : Portugal 2
Édouard Cissé Drapeau : France 2
John Collins Drapeau : Écosse 2
Costinha Drapeau : Portugal 2
Ralf Edström Drapeau : Suède 2
Pontus Farnerud Drapeau : Suède 2
Franck Gava Drapeau : France 2
Olivier Kapo Drapeau : France 2
Layvin Kurzawa Drapeau : France 2
Sylvain Legwinski Drapeau : France 2
Thomas Lemar Drapeau : France 2
Maicon Drapeau : Brésil 2
Kylian Mbappé Drapeau : France 2
Fabrice Mege Drapeau : France 2
Mario Pašalić Drapeau : Croatie 2
Nom Nombre de buts
Enzo Scifo Drapeau : Belgique 2
Sébastien Squillaci Drapeau : France 2
Théo Drapeau : France 2
José Touré Drapeau : France 2
Lacina Traoré Drapeau : Côte d'Ivoire 2
Aymen Abdennour Drapeau : Tunisie 1
Tiémoué Bakayoko Drapeau : France 1
Umberto Barberis Drapeau : Suisse 1
Dimitar Berbatov Drapeau : Bulgarie 1
Lucas Bernardi Drapeau : Argentine 1
Patrick Blondeau Drapeau : France 1
Nicolas Bonnal Drapeau : France 1
Guido Carrillo Drapeau : Argentine 1
Didier Christophe Drapeau : France 1
Pablo Contreras Drapeau : Chili 1
Christian Dalger Drapeau : France 1
Djibril Diawara Drapeau : Sénégal 1
Marcel Dib Drapeau : France 1
Karimou Djibrill Drapeau : Togo 1
Elderson Echiejile Drapeau : Nigeria 1
Hassan El-Fakiri Drapeau : Norvège 1
Yannick Ferreira Carrasco Drapeau : Belgique 1
Gerard Drapeau : Espagne 1
Gaël Givet Drapeau : France 1
Kamil Glik Drapeau : Pologne 1
Jérôme Gnako Drapeau : France 1
Hugo Ibarra Drapeau : Argentine 1
Geoffrey Kondogbia Drapeau : France 1
Sabri Lamouchi Drapeau : France 1
Philippe Léonard Drapeau : Belgique 1
Anthony Martial Drapeau : France 1
Lilian Martin Drapeau : France 1
Roger Mendy Drapeau : Sénégal 1
João Moutinho Drapeau : Portugal 1
Raoul Nogues Drapeau : Argentine 1
Lucas Ocampos Drapeau : Argentine 1
Christophe Pignol Drapeau : France 1
Jaroslav Plašil Drapeau : République tchèque 1
Andrea Raggi Drapeau : Italie 1
John Arne Riise Drapeau : Norvège 1
Christophe Robert Drapeau : France 1
Jérôme Rothen Drapeau : France 1
Djibril Sidibé Drapeau : France 1
Luc Sonor Drapeau : France 1
Lilian Thuram Drapeau : France 1
Philippe Tibeuf Drapeau : France 1
Patrick Valery Drapeau : France 1
Olivier Veigneau Drapeau : France 1
Christian Vieri Drapeau : Italie 1
Daniel Zorzetto Drapeau : France 1

Dernière mise à jour : Manchester City - AS Monaco.