Historique du parcours africain des clubs algériens de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article présente les différentes performances des clubs algériens de football dans les compétitions officielles régies par la CAF. Cet article traite également des parcours de chaque club engagé suivant les saisons et en détail des finales disputées.

Introduction[modifier | modifier le code]

Depuis 1970, vingt-huit clubs algériens ont évolué en compétitions africaines. Ceux-ci peuvent y participer chaque année suivant leurs résultats lors de la saison précédente dans les différentes compétitions nationales.

Durant les années soixante aucun club algérien ne s'engage. Il faut savoir que les compétitions africaines de football sont relativement récentes et qu'il n'y avait que la Coupe d'Afrique des clubs champions, dont la première édition date de l'année 1964. Cela peut s'expliquer d'abord par le fait qu'à cette époque la plupart des pays africains acquirent récemment leurs indépendances. Tout le monde n'était pas au même niveau en termes de football, d'autre part il existait également d'autres compétitions de football dont le cadre géographique était restreint et ne représentait qu'une partie du continent africain. Celles-ci bien ancrés depuis le début des années soixante, la dimension continentale d'une épreuve était encore difficile à admettre et à tolérer, d'ailleurs les premières éditions seront organisés et remportés par des pays du centre et de l'Est du continent africain.

La première apparition d'un club algérien date de la saison 1969-1970, avec la participation du CR Belouizdad (qui portait alors le nom de CR Belcourt). Cette équipe talentueuse emmené par son meneur de jeu étincelant Hassen Lalmas, battit lors du match aller du premier tour (l'équivalent d'un seizième de finale) l'équipe sénégalaise ASC Jeanne d'Arc sur le score de cinq buts à trois. Toutefois les dirigeants du club préféreront déclarer forfait à la suite des menaces proférées par ceux du club sénégalais qui promirent l'enfer au match retour car mécontents du résultat de leur équipe.

À la suite de cette mésaventure, aucun club algérien ne voudra s'engager en Coupe d'Afrique des clubs champions pendant cinq ans. Il faudra attendre la saison 1975-1976 pour voir un autre club y participer. Il s'agit du MC Alger, qui réussira l'exploit de remporter la compétition dès sa première participation et cela en réalisant un triplée inédit Coupe d'Algérie - Championnat d'Algérie - Coupe d'Afrique.

D'autres compétitions que la coupe des clubs champions apparaissent dans le football africain et sont régies elles aussi par la CAF. La participation des clubs algériens à ces nouvelles compétitions se fait presque naturellement. Si le football algérien ne figure pas durant les cinq premières éditions de la Coupe d'Afrique des clubs champions (1964, 1966, 1967, 1968 et 1969), plus les cinq autres suivant la participation du CR Belouizdad en 1970 (1971, 1972, 1973, 1974 et 1975); il en sera de même pour les deux premières éditions de la Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe en 1975 et 1976. Par contre il sera présent lors de la création en 1992, de la Coupe de la CAF que l'on connait maintenant sous le nom de Coupe de la confédération, et le sera durant toutes les éditions.

Plusieurs clubs algériens ont donc participé à ces différentes compétitions, certains même plusieurs fois, mais seuls la JS Kabylie et l'ES Sétif ont franchi la barre symbolique des 100 matchs en coupes africaines, c'est également les deux clubs les plus titrés avec 6 et 3 titres respectivement, en plus de la C1, la JS Kabylie a la particularité d'être la seule équipe Algérienne à avoir aussi remporté la C2 et la C3 (compétition qui n'existe plus), seule la Supercoupe manque à son palmarès, l'ES Sétif quant à elle et la seule équipe ayant réussi à remporter la C1 nouvelle formule lancée depuis 1997, le représentant de la ville de Sétif et aussi le seul club Algérien qui a remporté la Supercoupe. la JS Kabylie avec ses vingt-trois participations toutes compétitions confondues; est le club qui compte le plus de participations devant l'ES Sétif qui en compte quatorze.

la période qui commence avec la victoire du MC Alger en 1976) jusqu'à la fin des années quatre-vingt (victoire de la JS Kabylie en 1990), est la plus prolifique pour les clubs algériens qui remportèrent quatre titres et réalisèrent deux finales. Cette période verra même le football algérien réaliser trois finales consécutives en Coupe d'Afrique des clubs champions en 1988, 1989 et 1990.

Ensuite c'est le néant, certains clubs atteindront fréquemment les quarts de finale voir les demi-finales d'une compétition africaine; alors que d'autres feront des apparitions épisodiques où seule la participation semble être leurs résultats. Malgré les troubles que connut l'Algérie (la « décennie noire » de la Guerre civile algérienne), son football réussit tant bien que mal à survivre même s'il régresse quelque peu. Ceci est en partie dues aux bons résultats de la JS Kabylie qui réussit durant les années quatre-vingt-dix à se maintenir au niveau de ses rivaux maghrébins, en enchainant une victoire en 1990 en Coupe des clubs champions (ainsi qu'une demi-finale perdue de peu en 1996), une victoire en Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe de football en 1995; ainsi qu'une participation en supercoupe d'Afrique en 1996, la seule à ce jour d'un club algérien.

Compétitions de la confédération africaine de football (CAF)[modifier | modifier le code]

Bilan des clubs algériens en compétitions africaines à partir de 1969 * (Résultats mis à jour le )

Compétitions Participations Titres Finales J V N D Bp Bc Diff
Coupe des clubs champions 22 4 1 136 72 16 48 229 129 +100
Ligue des champions de la CAF 24 1 1 191 88 38 60 232 179 +53
Coupe des coupes 27 1 1 118 60 20 38 209 149 +60
Coupe de la CAF 13 3 0 76 37 14 25 121 71 +50
Coupe de la confédération 17 0 1 84 37 16 31 106 86 +20
Supercoupe 2 1 1 2 0 1 1 1 2 -1
Total 104 10 5 607 294 105 203 898 616 +282

Historique des clubs algériens en compétitions africaines[modifier | modifier le code]

Années soixante (1964-1969)[modifier | modifier le code]

Années soixante-dix (1970-1979)[modifier | modifier le code]

Années quatre-vingt (1980-1989)[modifier | modifier le code]

Années quatre-vingt-dix (1990-1999)[modifier | modifier le code]

Années deux-mille (2000-2009)[modifier | modifier le code]

Années deux-mille-dix (2010-2019)[modifier | modifier le code]

Bilan des clubs algériens en compétitions africaines[modifier | modifier le code]

Coupe d'Afrique des clubs champions / Ligue des champions d'Afrique[modifier | modifier le code]

Bilan général des clubs algériens en Coupe des clubs champions / Ligue des Champions (C1)
Participations Pas de compétition Ne participe pas Tour préliminaire / 1/32 e de finale 1er Tour / 1/16 e de finale 2e Tour / 1/8 e de finale 1/4 de finale / Poule des 1/4 de finale 1/2 finale Finale Titre
58 1 10 1 11 11 14 6 1 5

Les performances sont comptabilisés dans le tableau lorsqu'un club algérien participe à la compétition et s'arrête à son dernier tour.

Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupes[modifier | modifier le code]

Bilan général des clubs algériens en Coupe des Coupes (C2)
Participations Ne participe pas 1er Tour / 1/16 e de finale 1/8 e de finale 1/4 de finale 1/2 finale Finale Titre
29 2 5 8 8 4 1 1

Les performances sont comptabilisés dans le tableau lorsqu'un club algérien participe à la compétition et s'arrête à son dernier tour.

Coupe de la CAF / Coupe de la confédération[modifier | modifier le code]

Bilan général des clubs algériens en Coupe de la CAF / Coupe de la confédération (C3)
Participations Ne participe pas Reversé de la C1 Tour préliminaire / 1/32 e de finale 1er Tour / 1/16 e de finale 1/8 e de finale / barrage des 1/8 e de finale 1/4 de finale / Poule des 1/4 de finale 1/2 finale Finale Titre
28 1 2 1 6 7 10 0 1 3

Les performances sont comptabilisés dans le tableau lorsqu'un club algérien participe à la compétition et s'arrête à son dernier tour.

Supercoupe de la CAF[modifier | modifier le code]

Bilan général des clubs algériens en Supercoupe (SC)
Participations Non qualifié Par la C1 Par la C2 Par la C3 Finale Titre
2 20 1 1 0 1 1

Les performances sont comptabilisés dans le tableau lorsqu'un club algérien participe à la compétition et s'arrête à son dernier tour.

Bilan général[modifier | modifier le code]

Mise à jour : 25 novembre 2017
Bilan général des clubs algériens en compétitions africaines
Rang Club Participations Titres Joués V N D Bp Bc Diff
1 JS Kabylie 23 6 163 79 30 54 221 145 +76
2 USM Alger 15 - 107 52 23 32 174 107 +67
3 ES Sétif 14 2 108 46 27 35 176 127 +49
4 MC Alger 11 1 62 28 11 23 90 82 +8
5 MC Oran 10 - 48 19 10 19 70 52 +18
6 CR Belouizdad 7 - 33 11 9 13 38 42 -4
7 ASO Chlef 5 - 28 11 8 9 26 24 +2
8 NA Hussein Dey 4 - 26 11 6 9 38 26 +12
9 JSM Béjaïa 4 - 18 4 8 6 18 17 +1
10 USM El Harrach 3 - 12 6 1 5 22 17 +5
11 MO Constantine 3 - 12 6 1 5 12 9 +3
12 CS Constantine 3 - 12 6 1 5 15 16 -1
13 US Chaouia 2 - 7 3 1 3 14 8 +6
14 WA Tlemcen 2 - 4 1 0 3 4 6 -2
15 MO Bejaia 1 - 18 4 8 6 11 14 -3
16 MC El Eulma 1 - 12 3 2 7 10 15 -5
17 USM Aïn Béïda 1 - 6 2 2 2 7 8 -1
18 DNC Alger 1 - 6 2 1 3 12 6 +6
19 ASM Oran 1 - 6 2 1 3 9 7 +2
20 GCR Mascara 1 - 6 2 1 3 7 8 -1
21 RC Kouba 1 - 6 2 1 3 6 10 -4
22 JS Bordj Menaïl 1 - 4 2 0 2 9 6 +3
23 CR Beni-Thour 1 - 4 2 0 2 3 3 0
24 USM Bel-Abbès 1 - 4 1 1 2 7 8 -1
25 WKF Collo 1 - 2 1 0 1 4 7 -3
26 CA Batna 1 - 2 0 2 0 4 4 0
27 JS Saoura 1 - 2 0 2 0 1 1 0
28 RC Relizane 1 - 2 0 0 2 1 6 -5

Finales des clubs algériens en compétitions africaines[modifier | modifier le code]

Les finales victorieuses[modifier | modifier le code]
Coupe des clubs champions / Ligue des Champions d'Afrique[modifier | modifier le code]
Supercoupe d'Afrique[modifier | modifier le code]
Coupe d'Afrique des Vainqueurs de Coupes[modifier | modifier le code]
Coupe de la CAF[modifier | modifier le code]
Les finales malheureuses[modifier | modifier le code]
Coupe d'Afrique des Clubs Champions / Ligue des Champions d'Afrique[modifier | modifier le code]
Coupe de la Confédération[modifier | modifier le code]
Supercoupe d'Afrique[modifier | modifier le code]
Coupe d'Afrique des Vainqueurs de Coupes[modifier | modifier le code]

Compétitions non CAF[modifier | modifier le code]

Coupe de la fraternité[modifier | modifier le code]

L'idée d'une Supercoupe d'Afrique a germé et été introduite au Tournoi de la Fraternité. En 1982, de par son statut de championne d'Afrique en 1981, la JS Kabylie reçoit une invitation à participer au Tournoi de la Fraternité en Côte d'Ivoire. La JSK gagne ce trophée en disposant en finale de l'Union Douala, club camerounais vainqueur de la coupe d'Afrique des vainqueurs de coupes sur le score de 2-2 après prolongations, 5 tirs au but à 4. Ce trophée est considéré comme une Supercoupe d'Afrique comme la presse de l’époque et la bible du football, France-Football qui écrit «Une nouvelle Supercoupe d’Afrique est née». Mais cette dernière a revu le jour officiellement en 1992. Elle est organisée par la CAF.

Coupe afro-asiatique[modifier | modifier le code]

L'Entente sportive de Sétif est le seul club algérien à avoir gagné la Coupe afro-asiatique des clubs. Il obtient la coupe en 1989 contre Al Sadd Sports Club du Qatar, victoires en match aller et retour[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
Références
  1. « Afro-Asian Club Cup », sur rsssf.com,

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Lahcène Belahoucine, La Saga du football algérien., Alger, HIBR., 2010.Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Navigation[modifier | modifier le code]