Histoires de sexe(s)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Histoires de sexe(s)
Réalisation Ovidie
Jack Tyler
Acteurs principaux
Sociétés de production French Lover TV
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Film pornographique
Sortie 2009
Durée 90 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Histoires de sexe(s) est un film français réalisé par Ovidie et Jack Tyler et sorti en 2009.

Il a été classé X par le CNC malgré les protestations des metteurs en scène qui le destinaient au circuit traditionnel avec sortie en salles[1], devenant ainsi le premier dans ce cas depuis Elle ruisselle sous la caresse (1996)[2]. Le scénario d'Histoires de sexe(s) s'inspire du Déclin de l'empire américain[2] de Denys Arcand. Le film revendique une dimension pédagogique et a déjà été présenté lors d'un colloque à l'Université Bordeaux III[3].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Deux dîners ont lieu simultanément. Agathe invite chez elle trois amies, Sandrine, Jennifer et Lise. Pendant ce temps, Jean-Philippe reçoit Bertrand, Seb et Franck. Les deux groupes se connaissent, certains sont en couple, et chaque participant au dîner parle de ses expériences sexuelles de son point de vue. Les points de vue des hommes et ceux des femmes sont souvent mis en parallèle. De nombreux flash-backs pornographiques viennent illustrer leurs propos.

D'entrée de jeu, Jennifer annonce qu'elle vient de faire l'amour dans une voiture avec un ex qui la raccompagnait. Lise est scandalisée par ce qu'elle considère comme de l'exhibitionnisme, et rebondit sur une statistique qu'elle trouve peu crédible : un magazine annonce qu'il y a 400 000 échangistes en France. C'est l'occasion pour Sandrine de raconter un plan à quatre qui s'est mal passé avec son mari Bertrand et deux inconnus contactés sur internet...

Jean-Philippe a préparé un repas au massalé pour ses hôtes, mais il est préoccupé. Sa petite amie Caroline n'arrête pas de l'appeler mais il lui ment en lui disant qu'il ne sera pas libre de la semaine. Il avoue bientôt au groupe qu'il n'est plus amoureux d'elle. En réalité, il fantasme sur la mère de celle-ci, Agathe. Seb, quant à lui, se vante de ses nombreux coups d'un soir mais ses amis savent qu'il ne satisfait pas vraiment ses partenaires...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Membres des dîners[modifier | modifier le code]

Autres personnages[modifier | modifier le code]

  • Judy Minx : Caroline (partenaire de Jean-Philippe)
  • Milka Manson : Camille (partenaire de Franck)
  • Eliska Cross : Elisa (plan à quatre avec Sandrine et Bertrand)
  • Klement : Clément (plan à quatre avec Sandrine et Bertrand)
  • Dino Toscani : Sergio (partenaire d'Agathe)
  • Sabrina Sweet : Sabrina (partenaire de Seb)
  • Philippe Duroc : l'inconnu du cinéma (partenaire de Sandrine)
  • Lavandra May : la caissière (partenaire de Seb)
  • Kennya : la serveuse du mariage (partenaire de Seb)

Bande originale[modifier | modifier le code]

Toutes les plages sont du groupe Les Doulos.

  • Ouverture
  • Virgule
  • Superfunk
  • Échange-moi
  • À pas de chat
  • Coup du siècle
  • Clic clac cloc
  • Ocre
  • Lalalalala
  • Chérie chérie
  • La salle de bain
  • Encore une fois
  • Le Beverley
  • Thème

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Communiqué de presse de la société de production : L’équipe FRENCHLOVER TV, « Histoires de Sexe(s), le premier film classé X depuis 1996 ! », sur histoiresdesexes-lefilm.com (consulté le 16 février 2015).
  2. a et b Agnès Giard, « Le sexe au cinéma ? No pasara ! », sur sexes.blogs.liberation.fr, (consulté le 16 février 2015).
  3. Camille, « On s'intéresse au porno, mais pas pour réfléchir à son utilité sociale », sur Rue89, (consulté le 16 février 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]