Histoires de cochons et de science-fiction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Histoires de cochons et de science-fiction
Directeur de publication Sylvie Denis
Genre Littérature
Science-fiction
Éditeur Le Bélial'
Lieu de parution Drapeau de la France France
Date de parution 1998
Type de média Livre papier
Couverture Frédéric Sorrentino
ISBN 2-84344-000-9

Histoires de cochons et de science-fiction est une anthologie de récits de science-fiction réunis par Sylvie Denis, mettant en scène des cochons. L'anthologie est parue aux éditions Le Bélial' au cours du deuxième trimestre 1998.

Introduction et postface[modifier | modifier le code]

  • Introduction de Sylvie Denis : Des cochons dans l'éprouvette (p. 7 à 9).
  • Postface (collectif) : Les titres auxquels vous avez (jambon) cru échapper (p. 197 à 201).

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Cyril le cybercochon[modifier | modifier le code]

  • Auteur : (en) Eugene Byrne
  • Titre original : Cyril the Cyberpig
  • Situation dans le recueil : p. 11 à 39.
  • Résumé :

Des cochons, pour la plupart[modifier | modifier le code]

  • Auteur : Ian Lee
  • Titre original : Pigs, Mostly
  • Situation dans le recueil : p. 41 à 58.
  • Résumé :

Origine de la Première Loi de Purnath[modifier | modifier le code]

  • Auteur : Serge Lehman.
  • Situation dans le recueil : p. 59 à 67.
  • Résumé : Issus du Paléolithique, des Cochons intelligents ont trouvé refuge dans des galeries souterraines et y ont construit une civilisation avancée. Ils n'ont rien à voir avec les cochons restés en surface, domestiqués par l'homme et demeurés stupides. Au VIIe siècle, un humain tombe par mégarde dans une galerie souterraine et fait connaissance avec les Cochons intelligents et notamment leur chef, Purnath. L'homme est Mahomet et a reçu depuis plusieurs mois des messages de Dieu. Il reste détenu par les Cochons pendant plusieurs semaines et apprend à les connaître. Les Cochons discutent beaucoup avec lui. Les Cochons sont impressionnés par le charisme de cet homme. Quand les Cochons autorisent Mahomet à remonter à la surface, non sans avoir promis de garder le secret sur ce qu'il a vu et vécu, il insère dans le Coran l'interdiction de manger du cochon. Le chef de la communauté cochonne souterraine fait de même : il s'agit de la « Première Loi de Purnath », interdisant aux Cochons de manger de l'Homme.

Le Plombier pie de Haemlin[modifier | modifier le code]

  • Auteur : Brian Stableford
  • Titre original : The Piebald Plumber of Haemlin
  • Situation dans le recueil : p. 69 à 84.
  • Remarques :
  • Lien externe : Fiche sur iSFdb.
  • Résumé : Dans un lointain futur, les Humains ont quitté la Terre, trop banale pour eux, et se sont réfugiés dans la Lune dont ils ont évidé les quatre cinquième du cœur. La fine pellicule de roche laissée en place sert de bouclier protecteur contre les rayons cosmiques. Les Humains se sont « condensés » en un seul Esprit et une seule Chair. Ils ont perdu le sens de l'individualité. Ils sont dirigés par le Cerveau et sont nourris par le Sang. Au moment où débute le récit, ils ont un problème : des Rats, venus d'on ne sait où, prolifèrent dans les cavités de la Lune et se nourrissent du Sang. Non seulement il y a moins de Sang pour nourrir les Humains, mais au surplus on craint que les Rats ne provoquent des maladies. Les Humains font donc appel à une espèce qu'ils ont aidée à se développer sur Terre : les Cochons. Ces derniers ont développé sur Terre une civilisation qui a remplacé celle des Hommes. Les Cochons envoient sur la Lune le meilleur de leurs « plombiers », un cochon prénommé Tam. Celui-ci parcourt les souterrains lunaires et parvient à capturer une douzaine de Rats. Il les examine, les dissèque, analyse leur ADN. Il s'agit bien des descendants des rats communs qui avaient peuplé la Terre quelques milliers d'années auparavant, quand les Hommes régnaient en maître sur la Terre. Il met en place un plan : il diffuse dans la Lune une odeur artificielle à base de phéromones qui attire irrésistiblement les Rats. Ceux-ci se précipitent vers son vaisseau spatial et, au bout de quelques heures, Tam a la quasi-certitude que son piège a parfaitement fonctionné. Interrogé, le Cerveau confirme qu'il n'y a plus aucun Rat sur la Lune. Tam demande alors le paiement de sa prestation. Mais les Humains demandent à Tam de répondre à une question : garantit-il qu'il n’y aura plus jamais de Rats dans les couloirs souterrains ? Pour répondre à cette question, Tam doit répondre à une question préalable : comment les Rats ont-ils pu arriver sur la Lune, compte tenu des règles de sécurité draconiennes empêchant tout animal non désiré de parvenir sur la Lune ? Après une longue réflexion et avec l’aide des Cochons de la Terre, il explique qu'il n'y a qu'une seule solution possible : ce sont les Humains eux-même qui ont créé les Rats. Plus précisément, c'est l'inconscient collectif terrien qui, face à une situation parfaite et à une jouissance absolue, a conçu les Rats. Ces rongeurs sont donc le produit de l’activité mentale humaine. Donc rien ne garantit qu'il n'y aura jamais de retour des Rats : ils reviendront si les Humains le souhaite inconsciemment. Tam est rémunéré pour sa prestation, et repart sur Terre avec sa rémunération (des perles hautement précieuses) ainsi que les Rats, « enfants » des rêves inconscients de l'humanité. La conscience collective humaine interroge le Cerveau : la théorie de Tam est-elle sérieusement pertinente ? Les humains vont continuer à débattre longtemps sur ce sujet… jusqu'à l’arrivée d'un nouveau cauchemar, fruit de leur inconscient…

Le Goût du feu[modifier | modifier le code]

  • Auteur : Thomas Day
  • Situation dans le recueil : p. 85 à 100.
  • Résumé :

Honoré a disparu[modifier | modifier le code]

Un tour de cochon[modifier | modifier le code]

  • Auteur : Esther M. Friesner
  • Titre original : A Pig's Tale
  • Situation dans le recueil : p. 179 à 196.
  • Résumé :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cochon en science-fiction sur Commons[modifier | modifier le code]

Sus scrofa avionica.png