Histoire du Manchester City Football Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article principal : Manchester City Football Club.

Le Manchester City Football Club possède une longue histoire. Elle débute en 1880 avec la création d'un club de football par St. Mark's, une église de West Gorton cherchant à occuper les locaux alors que la violence et l'alcoolisme posent problèmes. Le club est ensuite renommé Ardwick Association Football Club à la suite de son déménagement à Hyde Road, puis finit par devenir Manchester City en 1894 à la suite de difficultés financières. Depuis sa création, le club a remporté à cinq occasions le Championnat d'Angleterre, la FA Cup, la Coupe de la ligue et le Community Shield. Il remporte également un trophée européen, avec la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1970.

Fondation et premiers succès (1880-1926)[modifier | modifier le code]

Quelques succès (1926-1970)[modifier | modifier le code]

Déclin et stagnation (1970-2008)[modifier | modifier le code]

Les grands moyens[modifier | modifier le code]

Durant l'été 2008, City est racheté par un fonds d'investissement d'Abu Dhabi, et Khaldoon Al Mubarak devient le nouveau président du club. Les nouveaux propriétaires frappent très vite un grand coup en soufflant la star brésilienne du Real Madrid, Robinho, pour 32,5 millions de livres[1]. Malgré tout, le club est au bord de la relégation fin 2008, à mi-championnat. De nouveaux renforts arrivent au mercato d'hiver et les résultats s'améliorent. City termine 10e et atteint les quarts de finale de la Coupe UEFA. À l'aube de la saison 2009-2010, les Skyblues se présentent comme un outsider potentiel au Big four, avec environ 100 millions de livres dépensés en recrutement[2]. À la suite d'une série de matchs insatisfaisants, City remplace Mark Hughes par Roberto Mancini le 19 décembre malgré une 6e place provisoire et un parcours convaincant en League Cup[3]. Le technicien italien n'arrive toutefois pas à qualifier les Skyblues pour la Ligue des champions, City échappant de peu à la 4e place derrière Tottenham.

Durant le mercato 2010, City dépense 150 millions d'euros pour recruter Jerome Boateng, Yaya Touré, David Silva, Aleksandar Kolarov, Mario Balotelli et James Milner. Avec ce recrutement conséquent (auquel s'ajoute l'arrivée d'Edin Džeko en janvier), les Citizens obtiennent la 3e place du championnat, et se qualifient directement pour la Ligue des champions. City atteint la finale de la FA Cup 2011 après avoir disqualifié Manchester United lors de la demi-finale pour la première fois depuis 1975[4]. Ils battent ensuite Stoke City en finale et gagnent leur premier trophée depuis la Coupe de la ligue de 1976. Au cours de cette saison, City a battu le record de dettes créées par un club de football en un an[5].

Durant la saison 2011-2012, le club s'offre une revanche de prestige lors de la 9e journée de championnat, avec une victoire 6-1 à Old Trafford, face à son voisin et adversaire pour le titre Manchester United. En C1, le club termine 3e de son groupe derrière le Bayern Munich et Naples et se retrouve en Ligue Europa face au FC Porto. Grand favori de la compétition, les Skyblues s'inclinent cependant dès le tour suivant, en huitième de finale, face au Sporting Portugal. À l'occasion de la dernière journée de championnat, Manchester City et son rival United ont tous deux le même nombre de point, bien que les Skyblues possèdent l'avantage à la différence de but. Alors que les Red Devils triomphent face à Sunderland, Manchester City perd 2 à 1 à l'entrée du temps additionnel face à QPR. Les Citizens parviennent à renverser la tendance en moins de 3 minutes grâce aux buts d'Edin Džeko et de Sergio Agüero, permettant ainsi au club de remporter son premier championnat en 44 ans.

Lors de l'exercice 2012-2013, City ne parvient pas à maintenir sa forme de la saison 2011-2012 et peine à impressionner, terminant malgré tout deuxième derrière le voisin United. En Ligue des champions, le club se fait à nouveau éliminer durant les phases de groupe. Les skyblues perdent la finale de la FA Cup face au relégué Wigan Athletic et le club licencie Mancini pour manque de résultats[6].

Le 14 juin 2013, le club officialise l'arrivée de Manuel Pellegrini pour un contrat d'une durée de trois ans. Pour sa première saison au club, l'entraîneur chilien remporte la League Cup ainsi que la Premier League, devenant le premier entraîneur non-européen à remporter le championnat d'Angleterre. Pellegrini arrive aussi à qualifier le club en huitième de finale de la Ligue des champions pour la première fois de son histoire, mais se fait éliminer à ce stade de la compétition par le FC Barcelone. Du à son succès en Premier League, le club est appelé à participer au Community Shield 2014, à Wembley face à Arsenal. Disposant d'un effectif dépourvu d'un bon nombre de ses stars[7], Manchester City s'incline 3 à 0 face au club d'Arsène Wenger[8].

Manchester City connaît sa première saison sans titre depuis 2011 lors de l'exercice 2014-2015. Le club stoppe une nouvelle fois son parcours en C1 face au FC Barcelone en huitième de finale et termine deuxième de Premier League.

Lors de la saison 2015-2016, City remporte la League Cup en s'imposant en finale face au Liverpool FC[9]. Sur le plan continental, le club atteint pour la première fois de son histoire le dernier carré de la Ligue des champions en écartant en quarts de finale le Paris Saint-Germain[10], mais c'est en demi-finale que le club est écarté de la compétition par le Real Madrid (0-0 à l'aller, 1-0 au retour).

La saison 2016-2017 est marqué par l'arrivée du technicien espagnol Pep Guardiola à la tête du club. Malgré les objectifs ambitieux affichés au début de saison, le club connaît une saison blanche, marquée par une élimination précoce dès les huitièmes de finale face à l'AS Monaco ainsi qu'une troisième place en championnat.

Lors du mercato estival de 2017, City recrute de façon importante plusieurs joueurs dont le prometteur gardien brésilien du Benfica Lisbonne Ederson Moraes, les monégasques Benjamin Mendy et Bernardo Silva, le défenseur latéral Kyle Walker ( Tottenham ), le brésilien Danilo venant du Real Madrid et puis lors du mercato hivernal le recrutement du défenseur Aymeric Laporte ( Athletic Bilbao).

Cette saison 2017-2018 est de tout records pour les Citizens, pratiquant un très beau football, City réussi à enchaîner 18 victoires de suite en championnat (de la 3ème journée à la 20ème journée) avant de faire match nul lors de la 21ème journée face à Crystal Palace puis subira deux matchs plus tard sa première défaite de la saison à Anfield contre Liverpool . Cette défaite ne décourage pas City qui enchaîne par la suite une petite série de victoire en championnat et qui le 25 février remporte la League Cup face à Arsenal. Manchester City remporte par la suite le championnat avec un total de 100 points battant l'ancien record de points détenu par Chelsea et devenant la première équipe à atteindre ce total en Angleterre. Les Skyblues battront également le records de victoires sur une saison en gagnant 32 matchs puis aussi le records du nombre de buts inscrit en championnat avec un total de 106 buts.

Sur la scène européenne, City fini premier de son groupe en Ligue des champions et affronte en huitièmes de finale les suisses du FC Bâle et gagne sans grande difficulté la phase aller sur le score de 4-0 et géra sa qualification en phase retour à domicile malgré la défaite sur un score de 1-2. Ambitieux de décrocher sa première Ligue des champions de son histoire, les Citizens verront leurs rêve briser en quarts de finale en perdant leur double confrontation face à Liverpool.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Man City beat Chelsea to Robinho, BBC Sport, le 1er septembre 2008
  2. (en) Lescott completes Man City move, BBC Sport, le 25 août 2009
  3. (en) Mark Hughes sacked as Man City appoint Mancini manager, BBC Sport, 19 décembre 2009
  4. (en) Man City 1 – 0 Man Utd, BBC Sport, le 16 avril 2011
  5. Record des dettes pour Manchester City
  6. (en) Club Statement, Manchester City FC, le 13 mai 2013
  7. (en) "Players who returned on Monday will not feature", Caroline Oatway, 8 août 2014
  8. (en) "Arsenal hit three past Man City to lift Community Shield", 10 août 2014
  9. (en) Daniel Taylor, « Willy Caballero shootout heroics help Manchester City past Liverpool », sur theguardian.com, (consulté le 13 avril 2016)
  10. (en) Daniel Taylor, « Kevin De Bruyne kills off PSG and fires Manchester City into semi-finals », sur theguardian.com, (consulté le 13 avril 2016)