Histoire de la pêche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Pêche (halieutique).
Le grand marché aux poissons. Tableau de Jan Brueghel l'Ancien.

La pêche est l'activité consistant à capturer des poissons ou des organismes aquatiques (huîtres, baleines...). C'est une très ancienne pratique remontant à plus de 40 000 ans. Elle peut être pratiquée depuis la côte maritime ou lacustre, ou au bord de rivières, ainsi qu'en pleine mer. Depuis le XIXe siècle les bateaux permettent de traiter le produit de la pêche à bord, c'est la pêche industrielle. En plus d'être une activité contribuant à l'alimentation, la pêche moderne peut aussi être une activité sportive.

D'après les statistiques de la FAO, le nombre de pêcheurs est estimé à 38 millions. La pêche et l'aquaculture fournissent des emplois directs et indirects à plus de 500 millions de personnes[1].

Préhistoire[modifier | modifier le code]

Hameçon de l'âge de pierre, en os

La pêche est une activité humaine très ancienne dont la pratique est attestée il y a environ 40 000 ans[2],[3],[4].

La culture et la technologie du Néolithique se sont répandues dans le monde entre 4000 et 8000 ans. Avec les nouvelles technologies de l'agriculture et de la poterie sont arrivées les formes de base des principales méthodes de pêche, qui sont encore en partie utilisées aujourd'hui.

Les fouilles préhistoriques permettent de retrouver des arêtes ou des écailles. L'analyse des ossements montre que les hommes consommaient régulièrement du poisson[5]. Les méthodes de pêche ont pu être reconstituées en partie, cela va de la capture manuelle, au harpon, ou des méthodes plus sophistiquées comme les pièges à poisson[6].

Antiquité[modifier | modifier le code]

Le Nil est un fleuve extrêmement riche en poissons, qui faisaient partie de l'alimentation de base à l'époque. Les Égyptiens ont inventé divers outils et techniques de pêche et ceux-ci sont clairement illustrés dans les scènes de tombes, des dessins et papyrus. Des bateaux de roseaux simples servaient pour la pêche. Des filets tissés, des paniers de déversoir fabriqués à partir de branches de saule, de harpons et de pêche à la ligne (les crochets ayant une longueur comprise entre huit millimètres et dix-huit centimètres) étaient utilisés.

L'activité de pêche n'était pas particulièrement valorisée chez les Grecs, mais on en trouve des témoignages chez les Romains[7].

Pêcheurs dans une tombe de la 6e dynastie

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle commencent à apparaitre les pêcheurs sportifs, qui se distinguent des pêcheurs professionnels; la pêche à la ligne se démocratise et devient une activité de loisirs.

L'importance de la pêche dans l'économie de certains pays (Islande, Japon,...) et les zones côtières en général est très significative. La pêche se développe comme une industrie à part entière. Cependant elle est menacée par la difficulté de gestion des stocks de poissons, et des organismes internationaux attirent l'attention sur les risques liés à la surpêche[8].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]