Chronique indiscrète des mandarins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chronique indiscrète des mandarins
Auteur Wu Jingzi
Genre roman satirique
Version originale
Titre original Rulin waishi
Langue originale chinois vernaculaire
Pays d'origine Chine
Version française
Traducteur Tchang Fou-jouei
Éditeur Gallimard
Collection Connaissance de l'Orient
Date de parution 1976

Roulin waishi (ou Joulin waishi), la Chronique indiscrète des mandarins (chinois : 儒林外史 ; pinyin : Rú lín wài shǐ) est un roman de Wu Jingzi (吳敬梓, 1701-1754), formé d’une suite d’histoires sur le milieu des lettrés-fonctionnaires.

Dans le titre en chinois, Rulin waishi, rulin signifie « forêt des lettrés », et waishi « histoire non officielle »[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. André Lévy, introduction à Wou King-tseu 1976, p. vii

Traductions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Lévy (dir.), Dictionnaire de littérature chinoise, Presses universitaires de France, coll. « Quadrige »,‎ (1re éd. 1994), 429 p. (ISBN 2-13-050438-8)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :