Histoire de l'animation espagnole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'histoire de l'animation espagnole a vraiment commencé avec les nombreux petits films réalisés entre 1908 et 1916 par le pionnier aragonais Segundo de Chomón, grand spécialiste des trucages et des marionnettes — que l'on rapproche souvent de son contemporain Georges Méliès — et qui, de fait, partagea son temps entre la France et l'Espagne.

Cependant le premier long métrage d'animation espagnol, Garbancito de la Mancha, n'est produit qu'en 1945 par Arturo Moreno, qui lui donnera une suite en 1948 avec Alegres vacaciones. Leur producteur, José María Blay, fera une troisième tentative (malheureuse) avec Los Sueños de Tay-Pi, un film aujourd'hui disparu.

Longs-métrages[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Jose Mª Candel, Historia del dibujo animado español, Filmoteca regional de Murcia, 1993, 139 p.
  • (es) Maria Manzanera, Cine de animación en España, Editorial Universidad de Murcia, 1992
  • (es) María Luisa Martínez Barnuevo, El cine de animación en España (1908-2001), Fancy Ediciones, 2003. (ISBN 84-95455-26-9)
  • (es) Emilio de la Rosa et Hipolito Vivar, Breve historia del cine de animación en España, Editorial AnimaTeruel, 1993
  • (es) Juan Gabriel Tharrats, Los 500 filmes de Segundo de Chomón, Universidad de Zaragoza, Prensas Universitarias, 1988.
  • (es) Juan Gabriel Tharrats, Inolvidable Chomón, Filmoteca regional de Murcia, 1990, 59 p.
  • (fr) Françoise Heitz, Le cinéma d'animation en Espagne (1942-1950), Arras, Artois Presses Université, 2007, 204 p. (ISBN 2-84832-060-5)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]