Histoire de Tarn-et-Garonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’histoire du département de Tarn-et-Garonne commence le 21 novembre 1808, lorsqu’il est créé par décret impérial.

Création[modifier | modifier le code]

Redécoupage des frontières départementales à la suite de la création du Tarn-et-Garonne

Le département a été créé pendant le Premier Empire, sur décret impérial de Napoléon Ier, le 21 novembre 1808[1], avec des territoires pris aux départements voisins. En effet, sous l'Ancien Régime, la sénéchaussée de Cahors (12 députés) comprenait quatre bailliages secondaires (dont celui de Montauban), mais la généralité de Montauban englobait à la fois le Quercy et le Rouergue. Après la création des départements en 1790, Montauban n'était plus qu'une sous-préfecture du Lot. Cette situation déplaisait fort aux notables montalbanais. L'Empereur fut donc sollicité par les notables de la ville et créa donc le Tarn-et-Garonne, par redécoupage et « annexion partielle » des territoires des départements voisins[2],[3].

Article 1er 

Il sera formé un nouveau département, dont la ville de Montauban sera le chef-lieu, sous le nom de département de Tarn-et-Garonne.

Article 2 

Ce département sera divisé en trois arrondissements, savoir :

Article 3 

Le département de Tarn-et-Garonne sera placé dans la quatrième série.

Article 4 

La ville de Montauban sera au nombre des bonnes villes dont les maires assistent au couronnement de l'Empereur.

Article 5 

Le nombre des députés au Corps Législatif sera de deux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancien Régime (1600-1789)[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Moulencq, Histoire de Tarn-et-Garonne, en 4 volumes, réédité par Res universis en 1991 dans la collection Monographies des villes et villages de France, ISSN 0993-7129
  • Jean-Michel Garric, Bibliographie du Tarn-et-Garonne du XVIIe siècle à 2000 : histoire, biographies, histoire de l'art, patrimoine, archéologie, Escatalens (Tarn-et-Garonne) : J.M Garric, faubourg Pailhous, 2000
  • Conseil général du Tarn-et-Garonne, Tarn-et-Garonne : histoire d'un département : patrimoine archéologique, civil, religieux et architectural de la préhistoire au XXe siècle, catalogue de l’exposition, Cordes-Tolosannes, Abbaye de Belleperche, 1er juin-30 septembre 2008, Montauban, Conseil général de Tarn-et-Garonne, 2008, (ISBN 978-2-9516578-6-1)

Notes[modifier | modifier le code]

Modèle:Palette Tarn-et-Garonne