His Hero Is Gone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
His Hero Is Gone
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Punk hardcore, post-grunge[1], heavy metal[1], grindcore[1]
Années actives 19951999
Labels Prank Records, Partners In Crime Records
Composition du groupe
Anciens membres Todd Burdette
Yannick Lorraine
Carl Auge
Paul Burdette
Pat Davis

His Hero Is Gone est un groupe de punk hardcore américain, originaire de Memphis, dans le Tennessee. Le groupe est formé en 1995 et s'est séparé en 1999 après un dernier concert à Memphis. Ils officiaient dans un style crust punk, punk hardcore teinté de metal et de grindcore, n'hésitant pas parfois à ralentir et alourdir le tempo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pendant son existence, le groupe tourne de façon intensive aux États-Unis, en Europe et au Japon et a sans aucun doute influencé nombre de formations. Les thèmes abordés étaient globalement les thèmes chers aux groupes anarcho-punk (anti-consumérisme, individualisation et conformisation de la société, ...). Fidèles à leurs principes, leurs productions sont sorties sur des labels indépendants et spécialisés, sans la moindre publicité.

La composition initiale du groupe est à l'origine d'une démo (Medicine of Thieves), du premier album (Fifteen Counts of Arson[1],[2]) ainsi que d'un EP, intitulé The Dead of Night In Eight Movements. En 1997, Pat Davis quitte le groupe et est remplacé par Yannick Lorraine. Sous cette forme, His Hero Is Gone publie son premier album studio, Monuments to Thieves[3],[4], puis un nouvel EP (Fool's Gold), ainsi qu'un split avec l'ancien groupe canadien de Yannick, Union of Uranus, avant de livrer son troisième et dernier album, en 1999 (The Plot Sickens[5]).

Après la séparation de His Hero Is Gone, les frères Burdette et Yannick forment le groupe de punk hardcore Tragedy, un peu plus classique et plus orienté D-beat, mais tout aussi influent. De son côté, Carl Auge a poursuivi son chemin en Californie dans le monde des arts et de la peinture en particulier, sans délaisser complètement la musique (voir Dimlaia).

Membres[modifier | modifier le code]

Derniers membres[modifier | modifier le code]

  • Todd Burdette - guitare, chant (Tragedy, Deathreat, Severed Head of State, WarCry, ex-Copout et Call the Police)
  • Yannick Lorraine - guitare (Tragedy, ex-Union of Uranus)
  • Carl Auge - basse, chant (Dimlaia, Drain the Sky, ex-Man With Gun Lives Here)
  • Paul Burdette - batterie (Tragedy, Deathreat et Criminal Damage, ex-Call the Police)

Ancien membre[modifier | modifier le code]

  • Pat Davis - guitare, chant

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • 1996 : The Dead of Night in Eight Movements 7" (Prank Records)
  • 1998 : Fool's Gold 7" (Great American Steak Religion, pressage européen chez Coalition Records)
  • 1998 : split 12" avec Union of Uranus (Prank Records)

Démo[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Medicine of Thieves (Partners In Crime Records)

Participations[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Skinfeast, sur l'albumComplacency (Tuttle Records)
  • 1998 : Disinformation Âge, sur l'album Cry of Soul 7" (Crow Records)
  • 1998 : T-Minus Zero, sur l'album Fiesta Comes Alive (Slap A Ham)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Paul Kott, « His Hero Is Gone Biography », sur AllMusic (consulté le 30 mars 2017).
  2. (en) « Fifteen Counts of Arson Review », sur Chronicles of Chaos (consulté le 30 mars 2017).
  3. (en) « Monuments to Thieves Review », sur AllMusic (consulté le 30 mars 2017).
  4. (en) « Monuments to Thieves Review », sur Chronicles of Chaos (consulté le 30 mars 2017).
  5. (en) « HIS HERO IS GONE - The Plot Sickens », sur Bravewords (consulté le 30 mars 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]