Hiroshima (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hiroshima
Description de cette image, également commentée ci-après
Yumeji Tsukioka dans Hiroshima.
Titre original ひろしま
Hiroshima
Réalisation Hideo Sekigawa
Scénario Yasutarō Yagi (en)
Acteurs principaux
Sociétés de production East West
Pays de production Drapeau du Japon Japon
Genre drame
Durée 104 minutes
Sortie 1953

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Hiroshima (ひろしま, Hiroshima?) est un film dramatique japonais en noir et blanc réalisé par Hideo Sekigawa et sorti en 1953.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le récit commence au début des années cinquante et évoque les séquelles provoquées chez certains Japonais par les radiations dues à l'explosion de la bombe atomique. Un professeur nommé Kitagawa prend conscience du drame qu'il avait sous-estimé. Puis, à travers un long flash-back, le spectateur est projeté dans les jours qui suivent le , à Hiroshima. C'est l'enfer sur terre. Lorsqu'il revient au "présent" il voit un jeune adulte, Yukio Endo, qui refuse de travailler dans une usine produisant des armes (probablement pour aider les Américains durant la guerre de Corée). Yukio Endo hurle sa colère et sa détresse. Il ne veut pas d'une nouvelle catastrophe nucléaire.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le film est tiré d'un recueil de témoignages publié en 1951 par Arata Osada : Les Enfants de la Bombe A : Testament des garçons et des filles d’Hiroshima.
  • Un syndicat, l'Union Japonaise des Enseignants, a d'abord demandé au cinéaste Kaneto Shindō d'adapter l'ouvrage pour l'écran. Ce fut Les Enfants d'Hiroshima (1952). Mais, jugeant la portée politique du film inexistante, l'UJE se tourne alors vers Hideo Sekigawa pour une nouvelle version.
  • Alain Resnais a utilisé des images du film pour Hiroshima mon amour (1959). Et il a repris l'acteur qui joue le Professeur Kitagawa, Eiji Okada. Enrique Seknadje écrit à ce propos que, dans le film de Hideo Sekigawa, c'est l'enseignant qui "n'a rien vu à Hiroshima"[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) Hiroshima sur la Japanese Movie Database
  2. Enrique Seknadje, « Hideo Sekigawa – “Hiroshima” (1953) – DVD + Blu-Ray », sur Culturopoing,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :