Hiroshi Teshigahara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hiroshi Teshigahara
Description de cette image, également commentée ci-après
Toshiko Kobayashi et Hiroshi Teshigahara en 1956
Naissance
Tokyo (Japon)
Nationalité Japonaise
Décès (à 74 ans)
Tokyo (Japon)
Profession Réalisateur
Films notables La Femme des sables

Hiroshi Teshigahara (勅使河原 宏, Teshigahara Hiroshi?), né le à Tokyo et mort le à Tokyo, est un réalisateur japonais, célèbre pour son film d'avant-garde La Femme des sables, prix spécial du jury au festival de Cannes de 1964[1], adapté, comme une partie de ses films (Le Visage d'un autre, Le Plan déchiqueté) d'un roman de son contemporain Kōbō Abe[2].

Il est une des figures de la Nouvelle vague japonaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Sofu Teshigahara, un maître d'ikebana réputé[2], il pratique aussi l'arrangement floral (il prend la direction de l'école d'ikebana de son père à sa mort)[3] et la peinture[2].

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Établie à partir de JMDB[4] et Tadao Sato, Le Cinéma japonais, Tome II[5].

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le site officiel du festival
  2. a b et c Max Tessier, Le Cinéma japonais au présent, Paris, Lherminier, (réimpr. 1984), 219 p. (ISBN 2-86244-028-0), p. 117-124
  3. Max Tessier, Le Cinéma japonais, Paris, Armand Colin, coll. « 128 », , 128 p. (ISBN 2-200-34162-8), p. 237-238.
  4. (ja) Hiroshi Teshigahara sur la Japanese Movie Database
  5. Tadao Sato (trad. Karine Chesneau et al.), Le Cinéma japonais, Tome II, Paris, Cinéma/pluriel et Centre Georges Pompidou, , 324 p. (ISBN 2-85850-930-1), p. 288

Liens externes[modifier | modifier le code]