Hiri motu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hiri motu
Pays Papouasie-Nouvelle-Guinée
Nombre de locuteurs environ 180 000 en l'an 2000[1] (seconde langue uniquement)
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Papouasie-Nouvelle-Guinée
Codes de langue
ISO 639-1 ho
ISO 639-2 hmo
ISO 639-3 hmo
IETF ho

Le hiri motou (signifiant la langue du commerce ("hiri") du peuple des Motous[2]) ou hiri motu (autrefois police motou, le motou de la police) est l'une des trois langues officielles de Papouasie-Nouvelle-Guinée, avec l'anglais et le tok pisin. C'est un pidgin basé essentiellement sur le motu. Cependant, bien que le vocabulaire soit très similaire entre les deux langues, les différences grammaticales et phonologiques rendent l'intercompréhension impossible.

Tandis que le motou est parlé par environ 15 000 personnes en tant que langue maternelle et en forte régression, le hiri motou est une langue véhiculaire non maternelle principalement présente dans la région de la capitale et est parlée en tant que langue seconde par environ 180 000 locuteurs[2] selon le recensement du pays effectué en l'an 2000, ce qui représente 5 % de la population du pays.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]