Hirado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hirado-shi
平戸市
Hirado
Panorama de la ville avec en fond à droite le pont de Hirado et un détail du château au premier plan.
Drapeau de Hirado-shi
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Kyūshū
Préfecture Nagasaki
Maire Shigehiko Kuroda
Code postal 〒859-5192
Démographie
Population 35 271 hab. (février 2010)
Densité 150 hab./km2
Géographie
Coordonnées 33° 22′ 05″ nord, 129° 33′ 14″ est
Superficie 23 563 ha = 235,63 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : préfecture de Nagasaki
Voir sur la carte administrative de Préfecture de Nagasaki
City locator 13.svg
Hirado-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte administrative du Japon2
City locator 13.svg
Hirado-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte topographique du Japon2
City locator 13.svg
Hirado-shi
Liens
Site web http://www.city.hirado.nagasaki.jp/

Hirado (平戸市, Hirado-shi?) est une ville japonaise située dans la préfecture de Nagasaki. Elle occupe une île reliée à celle de Kyūshū par un pont.

Géographie[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2010, la ville de Hirado avait une population estimée à 35 271 habitants (densité de population : 150 hab./km2). Sa superficie est de 235,63 km2.

Situation d'Hirado dans la préfecture de Nagasaki.

Histoire[modifier | modifier le code]

Hirado était un centre majeur du commerce international pendant la période Edo, en particulier avec la Chine des Ming et les Néerlandais : notamment le [1], la Compagnie néerlandaise des Indes orientales a ouvert un comptoir à Hirado. Les shoguns Tokugawa déplacèrent plus tard le centre du commerce à Nagasaki.

Transports[modifier | modifier le code]

Hirado est desservie par les routes nationales 204 et 383.

Personnalités nées à Hirado[modifier | modifier le code]

  • Le diplomate japonais Inagaki Manjirō (1861–1908)
  • Koxinga, pirate déifié sino-japonais, prince chinois et héros national taïwanais

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Hirado, Nagasaki » (voir la liste des auteurs).
  1. « Van hier tot Tokio. 400 jaar handel met Japan » [« D’ici à Tokyo. 400 ans de commerce avec le Japon »] [archive du ], sur gahetna.nl, (consulté le 21 juin 2021) : « Le premier poste de commerce néerlandais est situé à Hirado. Dans la lutte japonaise contre le christianisme, le Shôgun décide trente ans plus tard que le pays doit être protégé de toute influence étrangère. Seuls les Hollandais peuvent séjourner sur l’île isolée de Deshima. Chaque année, les principaux responsables néerlandais rendent visite au Shôgun. Ils surchargent le Shôgun des curiosités qu’il commande, comme des chevaux, un plongeur de perles et de la porcelaine bleue de Delft. Aucun effort n’est épargné pour plaire au Shôgun, tout cela pour préserver le monopole commercial [néerlandais]. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :