Hippotragus leucophaeus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hippotrague bleu

L'hippotrague bleu (Hippotragus leucophaeus) est une espèce de mammifères herbivores de la famille des bovidés (sous-famille des hippotraginae). L'espèce n'était présente que sur la côte sud de l'Afrique du Sud et a disparu durant le XVIIIe siècle par la chasse des colons européens. Il ne reste que quatre spécimens empaillés de l'hippotrague bleu, un dans les muséums de Paris, Stockholm, Vienne et Leyde[1],[2]. Il fut parmi les premiers grands mammifères à être naturalisés au Jardin du roi avant la création du Muséum national d'histoire naturelle. À ce jour, il reste le plus ancien grand spécimen naturalisé connu appartenant à ce musée[3]. Stephen Jay Gould écrit : « À peine découverte en 1719, et décrite en 1766, la dernière Hippotragus leucophaeus a été tuée par un chasseur boer en 1799 »[1],[2].

Description[modifier | modifier le code]

  • Longueur : 2,5 à 3 m (mâle) ; 2,3 à 2,8 m (femelle)
  • Hauteur au garrot : 1 à 1,2 m
  • Longueur du crâne : 39,6 cm
  • Taille des cornes : 50 à 61 cm
  • Poids : 160 kg

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Stephen Jay Gould, Les Quatre Antilopes de l'Apocalypse. Réflexions sur l'histoire naturelle , Éd, Seuil, 2000, 608 p.
  2. a et b « Citations de Stephen Jay Gould », Belem, 16 février 2013 (consulté le 25 juin 2017)
  3. « La taxidermie des grands spécimens au Muséum national d'histoire naturelle », Jack Thiney, La lettre de l'OCIM, 1996, no 48, p. 27, [PDF], (consulté le 25 juin 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :