Hippolyte Lavoignat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hippolyte Lavoignat
Hippolyte Lavoignat E-001251-20120416.jpg
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
CorbignyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Hippolyte Augustin Lavoignat, né le à Laon (Aisne) et mort le (à 83 ans) à Corbigny (Nièvre), est un graveur sur bois et peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Hippolyte Lavoignat est un des meilleurs graveurs français sur bois de bout[réf. nécessaire], technique amenée d'Angleterre notamment par Charles Thompson, et qui est le mode d'illustration principal pendant tout le XIXe siècle. Ami de Daumier, de Corot, de Daubigny, il a gravé le Lazarillo de Tormes de Lesage (1846) d'après Meissonnier, les Contes rémois de Chevigné (vers 1850), les Mystères de Paris d'Eugène Sue d'après Daumier, Daubigny et autres (1843-1844), les Dictionnaires de Viollet-le-Duc (1854-1858). En 1861, il abandonne la gravure et s'installe à Corbigny pour se consacrer à la peinture.

Lavoignat a été considéré comme le chef de file d'une école de graveurs français de l'époque romantique : « le plus habile du siècle », a écrit Louis Dimier[réf. nécessaire].

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rémi Blachon, La Gravure sur bois au XIXe siècle, l'âge du bois debout, Paris, Les éditions de l'Amateur, 2001 (ISBN 2-85917-332-3)
  • Gérald Schurr et Pierre Cabanne, Dictionnaire des Petits Maîtres de la peinture, 1820-1920, Paris, éditions de l'Amateur, 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]