Hippodrome de Groenendael

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Groenendael.

Hippodrome de Groenendael
image illustrative de l’article Hippodrome de Groenendael
La piste d'arrivée désaffectée de Hippodrome de Groenendael et la Loge Royale rénovée.
Généralités
Coordonnées 50° 45′ 57″ nord, 4° 27′ 07″ est
Construction et ouverture
Construction 1887
Rénovation 1985
Fermeture 2001
Démolition 2013
Utilisation
Courses notables Grand Prix de Bruxelles
Administration Société royale d'encouragement
Équipement

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Hippodrome de Groenendael

L’hippodrome de Groenendael se trouve dans la forêt de Soignes en Belgique. Construit en 1887, après que le roi Léopold II eut trouvé son prédécesseur trop petit. En 2001, et après une importante rénovation en 1985, la Société royale d'encouragement pour l'amélioration des races de chevaux en Belgique, fondée en 1834, fit faillite et la piste ainsi que les installations furent abandonnées[1].

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Grâce à sa situation en pleine forêt, il était le seul hippodrome de Belgique à proposer une course de 1 600 mètres en ligne droite. Les chevaux parcouraient la première partie de la course dans la descente et devaient finir l'épreuve en montée jusqu'à l'arrivée devant les tribunes. Cette particularité remarquable se voit très bien encore sur l'image satellite.

Sa proximité avec la gare de Groenendael assurait aux amateurs sans voiture une facilité d'accès appréciée.

Courses[modifier | modifier le code]

Les courses avaient lieu en plat, haies et Steeple chase. Des quatre hippodromes belges les plus actifs à l'époque, à savoir Boitsfort, Ostende, Sterrebeek et Groenendael, ce dernier était unanimement considéré comme le plus beau. La course se déroulait à main gauche (dans le sens contraire des aiguilles d'une montre).

Galerie[modifier | modifier le code]

Accès en transports en commun[modifier | modifier le code]

  • En bus TEC:

L'arrêt Hoeilaart Melkerij, situé à environ 1,2 km de marche de l'hippodrome, est desservi par la ligne TEC n° 366 Ixelles - Rixensart - Court-Saint-Étienne. Depuis l'arrêt de bus, rentrer dans la forêt de Soignes via la Haken Stakendreef. Arrivé à la route de Mont-Saint-Jean (Ring 0), emprunter le passage souterrain pour atteindre l'hippodrome.

Principales correspondances du bus 366 avec la STIB:
- Flagey: trams (81) - bus (38) (59) (60) (71)
- Abbaye de la Cambre: trams (7) (94) (arrêt Cambre-Étoile)
- Boitsfort Gare: tram (94)
- Étangs de Boitsfort: bus (17)

Correspondances du bus 366 avec le chemin de fer:
- Gare de Boitsfort
- Gare de Genval

  • En train:

- La gare de Groenendael est située à moins de 1,5 km de l'hippodrome. En sortant du train de Bruxelles, emprunter le passage souterrain puis remonter jusqu'à la Chaussée de la Hulpe. La traverser, puis rentrer dans la forêt de Soignes via la Haken Stakendreef. Arrivé à la route de Mont-Saint-Jean (Ring 0), emprunter le passage souterrain pour atteindre l'hippodrome.

- Bus 395 Leuven - Hoeilaart - Groenendaal
- Bus 830 Melsbroek Parking Noord - Zaventem - Sterrebeek - Tervuren - Hoeilaart - Groenendaal.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La totalité des infrastructures ont été complétement rasées durant l'été 2013. Il ne subsiste aujourd'hui que le tracé des pistes et la Loge Royale.
  2. Loge du Roi Léopold II. La Loge royale deviendra bientôt un point de rassemblement unique