Hippodrome de Boitsfort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hippodrome de Boitsfort
Image illustrative de l’article Hippodrome de Boitsfort
Le champ de courses vu de la Pelouse centrale
Généralités
Surnom(s) Le Tourniquet
Coordonnées 50° 47′ 44″ nord, 4° 23′ 39″ est
Construction et ouverture
Construction 1875
Fermeture 1987
Utilisation
Courses notables Grand Prix de Bruxelles
Administration Société royale d'encouragement
Équipement
Géolocalisation sur la carte : Bruxelles
(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Hippodrome de Boitsfort
La lice de l'ancien hippodrome sur la petite piste et à droite et au centre, le golf.

L'hippodrome de Boitsfort, aménagé à partir de 1875[1] par la Société d'Encouragement des races de chevaux et le développement des courses en Belgique, était auparavant le seul hippodrome belge installé dans l'agglomération bruxelloise. Il est fréquenté depuis 1987 par des joggeurs et des joueurs de golf comme l'est aussi l'hippodrome de Sterrebeek depuis 2006. Des trois principaux hippodromes belges à l'abandon, à savoir; Boitsfort, Groenendael et Sterrebeek, c'est celui qui garde le plus son caractère originel.

Malgré son nom, il n'est pas situé à Boitsfort mais à Uccle, mais son entrée principalement est sur Boitsfort.

Suite à des rénovations majeures entre 2014 et 2016, le site s'appelle désormais DROH!ME et est ouvert au public pour des différents événements et spectacles. Depuis une nouvelle brasserie occupe le bâtiment classé dit Le Pesage où autrefois les jockeys étaient pesés et lestés.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

(8) | Hippodrome de Boitsfort, chaussée de la Hulpe

Courses Flat racing clipart.svg[modifier | modifier le code]

Il y avait des courses de plat et d'obstacles. Sa taille réduite permettait aux spectateurs de suivre facilement le déroulement de la course mais cette caractéristique en faisait un parcours qui ne convenait pas à tous les chevaux. En effet, la course, qui se déroulait à main droite (dans le sens des aiguilles d'une montre), avait des courbes particulièrement prononcées.

« Du temps de ses grands jours, on y disputait le très couru Grand Prix de Bruxelles. »

La Pelouse[modifier | modifier le code]

Certains spectateurs choisissaient de suivre les courses au centre même de l'action. Cet endroit se nommait "La Pelouse" (voir photo). Il est à présent occupé par le club-house du Brussels Droh!me Golf Club[2]. Cette particularité remarquable était propre à l'hippodrome de Boitsfort. En fait il s'agissait surtout d'assister aux courses pour un tarif d'entrée réduit. Les amateurs qui optaient pour ce choix ne pouvaient donc pas profiter de toute l'infrastructure offerte par l'hippodrome.

Quelques dates[modifier | modifier le code]

Rénovation du site[modifier | modifier le code]

Les bâtiments principales ont été rénovés entre 2014 et 2016[3],[4] et sont désormais ouverts au public pour des différents événements. Le site s'appelle maintenant DROH!ME.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La tribune principale et le pesage remontent à cette époque.
  2. Cette particularité est sans doute à la base du fait que, contrairement au golf installé dans l'hippodrome de Sterrebeek, le club house ne se trouve pas annexé directement aux anciennes tribunes. En effet, l'accès pour les voitures est grandement facilité par un tunnel existant depuis toujours. Il servait aussi à évacuer rapidement une ambulance en cas de chute grave.
  3. Vanessa Lhuillier, « L’hippodrome de Boitsfort se refait une beauté pour l’été 2016 », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 24 janvier 2016)
  4. « Hippodrome de Boitsfort - Vingt ans après sa fermeture », sur Bruxelles-Bruxellons, (consulté le 24 janvier 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]