Hindustan (région)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hindustan.
Localisation de la plaine de l'Hindustan

Hindustan (hindi : हिन्दुस्तान ; ourdou : Modèle:Nastaliq ; IAST: Hindustān ; [ɦɪnd̪ʊˈst̪aːn] ;About this sound pronunciation ;) est un terme géographique commun pour désigner le nord et le nord-ouest du sous continent indien[1],[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme «Hindustan» est dérivé du persan Hindū. En vieux persan, la région au-delà des rives de l'Indus était connue comme l'Hinduš (l'équivalent iranien du terme Sanskrit Sindhu[3]), qui devint Hind ou Hindū en persan moderne. Il est combiné au suffixe persan -stān (littéralement « lieu », d'origine commune avec le sanskrit sthān et l'anglais stand) pour donner Hindustan : « le pays de l'Hindū ». Au premier siècle avant notre ère, le terme « Hein-tu » était couramment utilisé par les Chinois pour désigner les personnes venant d'Inde du Nord[4],[5]. Le terme devint d'usage courant sous l'empire Moghol, qui désignait son dominion, centré sur Delhi et le Punjab, comme l'Hindustan.

Usage courant[modifier | modifier le code]

Zone géographique[modifier | modifier le code]

Le terme « Hindustan » désigne historiquement la plaine indo-gangétique au nord de l'Inde entre l'Himalaya, les Vindhyas[6] et le bassin de l'Indus au Pakistan[7].

Il peut de plus faire référence à de nombreux aspects appartenant à trois aires géographiques : le bassin de l'Indus (Est du Pakistan) au Moyen Âge, ou une région d'Inde du Nord, l'est et le sud de la Yamuna, entre la chaîne des Vindhyas et l'Himalaya.

Plus formellement, du point de vue de la géographie et de l'histoire, l'Hindustan désigne les vallées moyennes et supérieures du Gange ainsi que les parties est du bassin de l'Indus ; cette définition place l'Hindustan comme la région située entre les pays du Punjab au nord-ouest et du Bengale au nord-est. Utilisé ainsi, le terme n'est pas synonyme de « Asie du Sud », « Inde », « contrée de l'Hindus » (sic) ou « république de l'Inde moderne », comme il peut parfois être interprété.

Peuple[modifier | modifier le code]

Pour ceux qui parlent hindoustani (ensemble linguistique comprenant le hindi et l'ourdou), le terme « Hindustani » désigne généralement un Indien, quelle que soit son affiliation religieuse. Parmi ceux qui ne le parlent pas, par exemple ceux qui parlent bengali, ce terme désigne généralement les Indiens venant de la région au nord du Gange, là encore peu importe leur religion.

« Hindustani » est parfois utilisé comme un terme ethnique désignant l'Asie du Sud. Par exemple, un Mauritanien ou un Surinamais dont les racines viennent d'Asie du Sud pourrait décrire son ethnicité en se désignant comme Hindustani.

Toutefois, ces personnes sont plus couramment désignées sous le terme Muhajirs. De même, au Pakistan, le terme « Hindustan » est parfois utilisé comme synonyme de la république de l'Inde moderne. De nombreux Indiens désignent aussi l'Inde comme l'Hindustan, bien que Bharat est d'usage plus courant.

Langue[modifier | modifier le code]

« Hindustani » est aussi utilisé pour désigner la langue hindoustani, qui dérive du dialecte Khariboli aujourd'hui parlé dans l'ouest de l'Uttar Pradesh, le sud de l'Uttarakhand et autour de Delhi.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Hindustan: Definition », Thefreedictionary.com (consulté le 15 mai 2012)
  2. Sindh: An Introduction
  3. Lipner 1998, p. 7–8
  4. "Khotanese Texts, Volume 7", p. 23, by Harold Walter Bailey.
  5. "Foreign Influence on Ancient India", by Krishna Chandra Sagar, p. 6.
  6. « Hindustan », Encyclopædia Britannica, Inc., (consulté le 2 mai 2007)
  7. A Geography of Hindustan, Ancient and Modern, American Ceylon Mission, 1843.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Julius Lipner, Hindus: Their Religious Beliefs and Practices, Routledge, (ISBN 0415051827)