Hinako Sugiura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sugiura (homonymie).
Hinako Sugiura
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 46 ans)
KashiwaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
杉浦日向子Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Hiroshi Aramata (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

Hinako Sugiura (杉浦 日向子, Hinako Sugiura?) née Junko Suzugi (鈴木 順子, Suzugi Junko?) le à Tokyo au Japon, morte le , est une mangaka et une historienne japonaise. En tant qu'historienne, elle était spécialisée dans la vie et les coutumes du Japon de l'ère Edo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hinako Sugiura naît le 30 novembre 1958 dans le quartier de Minato-ku à Tokyo au Japon. Elle grandit dans une famille de fabricants de kimonos[1]. Elle s'intéresse beaucoup à l'histoire et aux traditions. Après sa scolarité, elle interrompt ses études pour aller travailler auprès de Shisei Inagaki, écrivain bien établi et consultant sur le Japon de l'époque d'Edo. En 1980, Hinako Sugiura publie son premier manga, Tsugen Muro no Ume, dans la revue Garo : son histoire se déroule à cette époque. En 1984, elle reçoit le Japan Cartoonists' Association Award. En 1988, elle se marie, mais cette tentative se solde par un divorce six mois plus tard. Sugiura poursuit son œuvre de mangaka. En 1988, elle reçoit le Bunshun Manga Award.

En 1993, elle met fin à sa carrière de mangaka et se consacre à l'écriture de livres sur la période Edo. Elle apparaît aussi régulièrement dans les médias japonais comme consultante sur ce sujet.

Elle meurt le 22 juillet 2005.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Tsugen muro no Ume (通言・室之梅?)
  • 1983 : Gassô (合葬?)
  • 1983-87 : Sarusuberi (百日紅?), sur l'une des filles du peintre Hokusai (adapté en film d'animation sous le titre Miss Hokusai)
  • 1985 : Nipponia nippon (ニッポニア・ニッポン?)
  • 1986 : Edo e yōkoso (江戸へようこそ?)
  • 1986 : Oreillers de laque (Futatsu makura (二つ枕?)), traduit chez Piquier en 2006-2007.
  • 1987 : Fûryû Edo Suzume (風流江戸雀?)
  • 1988 : Yazuji Tôkyô (YASUJI東京?)
  • 1988 : Hyaku monogatari (百物語?)
  • 1989 : Higashi no Eden (東のエデン?)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Hinako Sugiura sur Anime News Network. Page consultée le 1er mai 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]