Hinako Ashihara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hinako Ashihara

芦原 妃名子

Naissance Vendredi 25 janvier[1]
Préfecture de Hyōgo[2], Japon
Nationalité japonaise
Auteur
Éditeur associé

Œuvres principales

Hinako Ashihara (芦原 妃名子, Ashihara Hinako?) est une dessinatrice de bande dessinée japonaise née un vendredi [3],[1] dans la préfecture de Hyōgo[2], Japon. Elle est principalement connue pour être l'auteur des séries de shōjo manga, Le Sablier et Piece.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hinako Ashihara est publiée pour la première en 1994 dans le magazine Bessatsu Shōjo Comics, ancien nom du magazine Betsucomi de l'éditeur Shōgakukan, avec le one-shot Sono Hanashi Okotowari Shimasu. En 1995, l'auteur commence sa carrière professionnelle avec le manga Girls Lesson relié en trois volumes. Il aborde au travers de douze histoires courtes, dont Girls Lesson, les différentes facettes de l'amour[4].

Après plusieurs one-shot, l'auteur publie de 1997 à 1998 sa première série de manga : Tenshi no Kiss, un manga suivant les relations entre Aya et Akira dans le monde du ballet. De celle-ci découleront plusieurs autres séries : Derby Queen de 1999 à 2000, une série dans le monde des courses hippiques ; Miss en 1998 marque le retour de la mangaka au thème des relations amoureuses ; Tenzen Bitter Chocolate en 2001[4].

Enfin, en 2003, l'auteur commence la publication de la série qui la rendra célèbre et lui vaudra le 50e prix Shōgakukan : Le Sablier[4].

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Sono Hanashi Okotowari Shimasu - one-shot
  • 1995 : Girls Lesson - série en 3 volumes
  • 1996 : Homemade Home - one-shot
  • 1997-1998 : Tenshi no Kiss - série
  • 1999-2000 : Derby Queen - série
  • 2000 : Miss - série en 2 volumes
  • 2001 : Tenzen Bitter Chocolate
  • 2003-2006 : Le Sablier - série en 10 volumes
  • 2008-2014 : Piece - série en 10 volumes

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 2005, Hinako Ashihara est récompensée par le 50e prix Shōgakukan dans la catégorie Shōjo pour sa série Le Sablier, à égalité avec C'était nous de Yūki Obata. En 2013, elle réitère en recevant le 58e prix Shōgakukan, toujours dans la catégorie Shōjo pour la série Piece[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) まんが家Webトーク sur betsucomi.shogakukan.co.jp via archive.org: 1月25日金曜日生まれ
  2. a et b 「第58回小学館漫画賞のお知らせ 芦原妃名子プロフィール」、『月刊フラワーズ』第12巻第5号、小学館、2013年2月28日、 480頁。Référence prise de l'article de Wikipédia en japonais « 芦原妃名子 » sous licence CC-BY-SA 3.0, voir la liste des auteurs.
  3. L’auteur n’a pas communiqué son année de naissance.
  4. a b et c Hinako Ashihara (trad. du japonais), Le Sablier, vol. 2, Bruxelles/Paris, Kana, 173 p. (ISBN 978-2-505-00329-8), p. 189
  5. (ja) « Liste des lauréats du prix Shōgakukan », sur Shōgakukan (consulté le 4 mars 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]