Hildegarde Fesneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hildegarde Fesneau
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Site web

Hildegarde Fesneau, née à Blois en 1995, est une violoniste classique française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hildegarde Fesneau commence le violon dès l'âge de six ans, elle joue en soliste avec orchestre sous la direction de Elizabeth Askren, Paul Kuentz, Ovidiu Balan ou encore François-Xavier Roth dès ses huit ans[1],[2].

Par Seiji Ozawa, elle a eu l'opportunité de jouer la sonate no 3 de Brahms avec sa sœur pianiste dans la cathédrale d'Orvieto[1].

Elle effectue ses études musicales au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et à la Chapelle musicale Reine Elisabeth[3]. Repérée par Yves Henry et Deborah Nemtanu, elle se produit en concert avec eux[3]. Elle travaille avec le London Symphony Orchestra (2011), avec l'Orchestre National des Pays de la Loire (2014)[4], avec l'Orchestre Symphonique de Bretagne, avec l'Orchestre de Pau - Pays de Béarn[5], avec l'Orchestre Contrepoint de Montpellier (2013)[1], l'Orchestre de chambre Nouvelle Europe[6] et l’Orchestre de l'Alliance.

Avec ce dernier, elle se rend en Iran en avril 2016 lors d’une tournée avec la participation du pianiste Guillaume Vincent et le violoniste Simon Bernardini[7]

En 2018 elle crée le projet "25 caprices" sur les caprices pour violon seul de Niccolo Paganini, projet en partenariat avec le Théâtre de Saint-Dizier. Elle poste régulièrement des vidéos sur sa chaîne Youtube officielle et sur sa page Facebook.

Elle est présidente de l'association Les Musicales du Centre (organisation de concerts et de concours de musique classique).

Prix[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Biographie HILDEGARDE FESNEAU », sur theatreonline (consulté le 25 septembre 2020)
  2. « Biographie », sur www.long-thibaud-crespin.org (consulté le 25 septembre 2020)
  3. a et b « Hildegarde Fesneau et Ruzan Mantashyan - Avril 17 », sur Orchestre de Pau Pays de Béarn, (consulté le 25 septembre 2020)
  4. « https://www.lanouvellerepublique.fr/loir-et-cher/violon-hildegarde-fesneau-5-e-prix-a-paris », sur lanouvellerepublique.fr (consulté le 4 octobre 2020)
  5. « En images : 10 000 spectateurs ont assisté aux trois concerts du Nouvel An au Zénith de Pau », sur SudOuest.fr (consulté le 4 octobre 2020)
  6. Élisabeth Schneiter, « Un Orchestre de chambre Nouvelle Europe plein de vie « Concerts &Laquo; La Scène « ResMusica » (consulté le 4 octobre 2020)
  7. « Un voyage musical et culturel en Iran - RFI », RFI,‎ (lire en ligne, consulté le 10 octobre 2016)
  8. a b et c « Hildegarde Fesneau », sur Radio Classique, (consulté le 25 septembre 2020)
  9. « Archives Talents Adami Révélations Classiques », sur Adami (consulté le 25 septembre 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]