Higgi, Inspiring Voices

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Higgi, Inspiring Voices est un film documentaire franco-belge produit et réalisé par Loïc Porcher et Philippe Reypens, sorti en 2018.

Il brosse le portrait du chef de chœur anglais Edward Higginbottom (en). Il a été tourné à Oxford en mai et juin 2014.

Higgi, Inspiring Voices
Réalisation Loïc Porcher, Philippe Reypens
Sociétés de production King's Group, Ivanoe film
Pays d’origine Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la France France
Genre film documentaire
Durée 93 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les dernières semaines du professeur Edward Higginbottom (en) à la tête du chœur qu’il a dirigé pendant trente-huit ans, le célèbre New College Choir Oxford. Higgi nous dévoile sa pédagogie et son art à un moment émouvant de sa vie. Dans le décor ancestral du prestigieux collège, le film décrit les bienfaits d’un enseignement musical de qualité et d’une sensibilisation à la beauté, prodigués à de jeunes choristes par un pédagogue d’exception.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Higgi, Inspiring Voices
  • Réalisation : Loïc Porcher, Philippe Reypens
  • Production : Loïc Porcher, Philippe Reypens
  • Coproduction : Charles Delbeuck, Jan Broberg Carter
  • Photographie : Léo Lefèvre
  • Montage image : Thomas Fournet-Oberlé
  • Étalonnage : Miléna Trivier
  • Son : Grégory Beaufays, Louis-Philippe Fourez, Alexis Delhougne
  • Montage son et Mixage : Hugo Fernandez
  • Narrateur : Wilhelm Paul Foster
  • Sociétés de production : King's Group, Ivanoe film
  • Pays d'origine : Drapeau de la Belgique Belgique, Drapeau de la France France
  • Langue originale : anglais
  • Genre : film documentaire
  • Durée : 93 minutes
  • Date de sortie : 3 octobre 2018 (Belgique)

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le film reçoit un accueil très positif de la part de la presse francophone belge lors de sa sortie en salles.

Le quotidien La Libre Belgique évoque un « rare exemple de documentaire consacré à la musique classique » et un « film sensible et précis »[1], tandis que le quotidien Le Soir parle d'un documentaire « émouvant et passionnant pour quiconque s’intéresse à l’apprentissage de la musique au sens large »[2] ; Louis Danvers écrit dans l'hebdomadaire Focus Vif que « l'intérêt est constant, et l'émotion très présente »[3]. Le célèbre critique de films Hugues Dayez déclare sur les antennes de la RTBF : « Pas besoin d’être spécialiste de Bach ou de Pergolèse pour être ému et fasciné par l’enseignement de cet homme, par la leçon de vie qu’il donne : un mélange délicieux de talent, de culture, de modestie et de discipline. Si le style du film est sans surprise, son sujet – Higgi – est exceptionnel. »[4]

Distinction[modifier | modifier le code]

Sélection[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Martine Dumont-Mergeay, « Bach est le préféré des enfants », La Libre Belgique,‎ (lire en ligne)
  2. Gaëlle Moury, « Higgi, la pédagogie de l'excellence », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  3. Louis Danvers, « Higgi, Inspiring Voices : les sommets de la musique chorale occidentale », Focus Vif,‎ , p. 37 (lire en ligne)
  4. Hugues Dayez, « Adieu, monsieur le professeur », La Première,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]