Higan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Higan (anciennement bsnes)
Logo

Développeur byuu
Dernière version 103 ()
Écrit en C++Voir et modifier les données sur Wikidata
Environnements Multiplate-forme : Windows, Mac et GNU/Linux
Type Émulateur
Licence GPLv3
Site web http://byuu.org/emulation/higan/

Anciennement appelé bsnes, higan est un émulateur, sous licence libre GPL version 3, de plusieurs consoles de jeu de la marque Nintendo, notamment la NES, la Super Nintendo, le Game Boy, le Game Boy Color, et la Game Boy Advance ; et depuis la version 0.102, les consoles SEGA telles que la Master System, la Game Gear, la Mega Drive, ainsi que les consoles NEC comme la PC Engine, la SuperGrafx ; et Bandai : la WonderSwan et la WonderSwan Color.

Il vise la précision de l'émulation au détriment des performances, contrairement à d'autres émulateurs, tels que Zsnes ou Snes9x. Celui-ci est disponible pour Windows, Mac et GNU/Linux sous licence libre GPLv3.

Historique[modifier | modifier le code]

Sous le nom bsnes, il a été le premier émulateur à supporter le SPC7110 (puce utilisée sur certains jeux), et la Super Game Boy de manière complète grâce à l'inclusion d'un émulateur Game Boy.

Depuis la sortie de la version 0.87, bsnes devint désormais compatible avec toutes les ROMS commerciales, même si l'objectif de la perfection de l'émulation n'est pas considéré comme atteint, et par conséquent, devient le premier émulateur à être capable de lire tous les jeux de la console.

Bsnes est devenu un multi-émulateur de diverses consoles de la marque Nintendo, émulant les jeux de la NES, la Super Nintendo, le Game Boy, le Game Boy Color, la Game Boy Advance mais aussi les sous systèmes suivants : Super Game Boy, BS-X Satellaview et Sufami Turbo. Higan émulait également la Nintendo DS mais pour des raisons pratiques cette partie de l'émulateur, développé par Cydrak, est désormais séparée depuis la version 0.92 et maintenue sous le nom de dasShiny[1].

Depuis le 8 août 2012, byuu a décidé de renommer bsnes en higan, de manière à ce que les utilisateurs sachent que l'émulation n'est pas dédiée à une seule et même console.

Depuis la version 102 du 19 janvier 2017, higan débute la prise en charge de l'émulation de la Master System, la Game Gear, la Mega Drive, la PC Engine, la SuperGrafx, la WonderSwan et la WonderSwan Color.

Branches[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs branches non officielles de bsnes :

  • lsnes, développé par Ilari pour le Tool-assisted speedrun. Il permet de jouer a des jeux que ZSNES et SNES9X ne peuvent pas émuler.
  • Bizhawk, qui maintient une branche bsnes et est utilisé pour le Tool-assisted speedrun également, la Super Nintendo.
  • bsnes-classic, basé sur l’ancienne version de bsnes, elle en améliore certaines fonctionnalités et corrige certains problèmes. Cette version constitue principalement le moteur de bsnes+ qui lui a pour objectif d’intégrer de nouvelles possibilités
  • bsnes-plus, est un fork de bsnes (basé sur bsnes-classic) destiné à introduire de nouvelles fonctionnalités et améliorations, la plupart visant au débogage. Il s'agit donc d'une version améliorée de bsnes 073 ou l'on retrouve donc l'ancienne interface ainsi que les anciens menus.
  • nSide Créé par hex-usr et basé sur Higan, il s’agit d’un émulateur de NES/VS.System/PlayChoice-10/SuperNES/GameBoy/GameBoy Color/GameBoy Advance/WonderSwan/WonderSwan Color/SwanCrystal/GameGear/SMS/Megadrive/PC-Engine mais aussi des sous systèmes Super GameBoy, BS-X Satellaview et Sufami Turbo, mais ajoute un lots de fonctionnalités en suppléments comme davantage de mappers NES, le NES Four Score, le Zapper, le Power Pad, l’adaptateur 4 joueurs, le VS. System (uniquement les jeux UniSystem n’utilisant pas le Zapper), le PlayChoice-10 mais aussi d’autres éléments à découvrir.

Notes et références[modifier | modifier le code]